Un “crypto-dollar” est bien à l’étude, selon le chef de la FED

Trading du CoinTrading du Coin
5
(1)

Les cryptos, c’est pas si mal finalement – La Chine, la zone Euro et divers pays étudient de près la possibilité d’émettre des devises numériques de banques centrales (CBDC). Désormais, les États-Unis, par le biais de la Federal Reserve (FED), expliquent officiellement réfléchir à un crypto-dollar.

Surprise (ou évidence) : la FED réfléchit bien à une devise numérique !

Au début du mois d’octobre, les membres du Congrès Bill Foster (Démocrate) et French Hill (Républicain) avaient adressé une lettre ouverte à la Réserve Fédérale américaine.

Les deux législateurs s’y inquiétaient fortement de préserver la dominance du dollar américain face à la montée en puissance de la Libra de Facebook, de la DCEP chinoise et d’un risque d’adoption généralisée des devises numériques. Les deux élus demandaient donc à la FED où en était l’étude d’un dollar numériqueou au moins savoir si de telles recherches existent.

Jerome Powell, président de la FED, leur a répondu en personne, dans une lettre révélée par un tweet du journaliste financier Zachary Warmbrodt ce 20 novembre.

On y apprend non seulement que la Réserve fédérale américaine étudie effectivement la possibilité d’émettre sa propre monnaie numérique, mais aussi que cet « e-dollar » serait destiné ​aussi bien pour les particuliers que les entreprises.

Le «​ DollarCoin »​ n’est toutefois pas pour demain

Le président de la FED précise qu’ils continuent « d’analyser soigneusement les coûts et les avantages d’une telle initiative aux États-Unis ». La banque centrale américaine mènerait ainsi ses propres expérimentations à petite échelle, pour l’heure purement théorique, afin de mieux appréhender les possibilités et les limites d’une CBDC.

En particulier, voici les contraintes juridiques qu’une telle devise numérique poserait, selon Powell :

« Si elle est conçue pour être financièrement transparente et offrir des mesures de protection contre les activités illicites, une CBDC à vocation générale pourrait éventuellement exiger de la Réserve fédérale qu’elle tienne un registre de toutes les données de paiement utilisant la monnaie numérique (…), ce qui soulève parfois des questions liées à la protection des données et à la sécurité des renseignements personnels ».

Bill Foster, l’un des deux législateurs US à l’origine de cette demande à la FED, a réagit à la nouvelle en saluant la réponse mais en renouvelant l’importance qu’aurait à ses yeux un crypto-dollar :

« Ma principale préoccupation est que nous ne soyons pas pris au dépourvu par l’évolution rapide de la situation dans d’autres pays, ce qui pourrait désavantager notre économie sur le plan de la concurrence, et menacer la suprématie du dollar américain. »

La prochaine fois qu’un crypto-sceptique dira quelque chose comme « Bitcoin ​ce n’est rien », il sera désormais possible de répondre que ce « rien » a juste été à l’origine de la remise en cause de l’hégémonie du dollar US, rien que ça… Préparez-vous à la prolifération de projets de CBDC partout dans le monde, et surtout, HODLez vos BTC : winter is coming !

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne 5 / 5. Nombre de votes : 1

Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Poster un Commentaire

avatar