Casino paris

Pourquoi les dApps de jeux de hasard comptent parmi les plus utilisées

Trading du CoinTrading du Coin

Les applications décentralisées (dApps) de jeux de hasard, de type casino, sont très représentées sur les blockchains de smart contracts. Faisons ensemble un petit tour de la situation actuelle et des raisons de ce succès.

Près de la moitié des dApps les plus utilisées portent sur les jeux de hasard

dApps les plus utilisées sur 24h – Source : DappRadar

Quand on se rend sur le site de DappRadar, qui répertorie les applications décentralisées sur blockchains, on se rend vite compte qu’il y a une importante part d’applications de type “Gambling” (jeux de casino), toutes plateformes confondues.

Que ce soit Ethereum, EOS, ou Tron, ces trois plateformes blockchain spécialisées dans les dApps et smart contracts s’avèrent très appréciées des développeurs d’applications de gambling.

Quand on classe les dApps avec le plus d’utilisateurs quotidiens, toutes plateformes confondues, on constate qu’à côté des applications de jeux vidéo de de DEX (decentralized exchange) près de la moitié des 20 premières – exactement 9 applications sur 20 – se trouvent être des dApps de jeux d’argent.

Ces dApps ont toutes plus de 1000 utilisateurs sur les 24 dernières heures. Et quand on parle de volumes en dollars de tokens brassés (que ce soient des ETH/EOX/TRX), on trouve même 11 applications de gambling dans le Top 20. Et en terme de nombres de transactions effectués même constat 12 sur 20 sont des dApps de jeux de hasard.

Mais pourquoi un tel succès ?

Avant l’arrivée des cryptomonnaies et des plateformes d’applications décentralisées comme Ethereum, on trouvait déjà des jeux de casinos en ligne classiques hébergés sur serveur local, avec un vaste choix de jeux de tables, de cartes et une multitude de machines à sous. Alors, qu’est-ce que les blockchains apportent de plus ?

Déjà, la transparence des transactions : les registres distribués des réseaux blockchains sont publics, ce qui limite la possibilité de fraudes, que ce soit du côté du client ou du fournisseur de jeux de hasard, et augmente la confiance mutuelle.

Tout comme l’immuabilité des blockchains : les transactions validées dans chaque bloc ne peuvent pas être corrompues ou modifiées comme s’il s’agissait d’une base de données localisée sur un serveur. Ici les registres de blockchains se trouvent sur des milliers d’ordinateurs partout autour du monde. En cas de litige, une blockchain ne ment pas.

Enfin, en terme de sécurité, plus besoin de risquer ses données bancaires (numéros de cartes de crédit,..). Le risque de vol de données bancaires est nul puisque seule l’adresse publique de son wallet crypto est utilisée.

Pour toutes ces raisons, les dApps de jeux de hasard ont donc rapidement et naturellement trouvé leur place sur les principales plateformes de blockchains. Et il fait nul doute qu’elles constitueront encore pendant un certain temps une part importante de l’activité sur ces réseaux, en attendant que d’autres types d’applications s’y développent.

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne / 5. Nombre de votes :

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Poster un Commentaire

avatar