Cryptos Coree du Sud

La banque centrale de Corée du Sud entre dans la course aux monnaies numériques

Trading du CoinTrading du Coin
0
(0)

La Corée du Sud est un pays bien connu pour son haut niveau d’adoption des cryptomonnaies, y compris en matière réglementaire. Le gouvernement et les autorités financières sud-coréennes ont exprimé, comme beaucoup d’autres dans le monde, le souhait de tester rapidement une monnaie numérique de banque centrale (MNBC). Et justement, un comité de recherche vient d’être créé à cette fin.

Bientôt un won numérique ?

Depuis ce lundi, la Bank of Korea (BOK) a annoncé la formation officielle d’un comité juridique, consultatif, qui doit examiner les « éventuels obstacles réglementaires » à la création d’une monnaie numérique de banque centrale.

Ce panel de consultation est composé autour de six personnes. Il est constitué d’experts juridiques des secteurs financiers, informatique, et de spécialistes des technologies de pointe (blockchain notamment).

« Nous avons créé ce groupe consultatif pour discuter des questions juridiques entourant une MNBC, et afin de déterminer quelles lois doivent être révisées ou promulguées pour que la BOK puisse progresser sans heurts dans l’éventuelle émission d’une monnaie numérique. » extrait du communiqué du porte-parole de la BOK

Une planification sur près de 2 ans de la MNBC sud-coréenne

En fait, c’est un véritable plan de longue durée qu’a mis en place la banque centrale de Corée du Sud. La formation de ce comité est seulement la première étape de 22 mois de travaux de recherche pour développer une version numérisée du Won.

L’objectif de la BOK est de terminer un test pilote, fonctionnel, de sa monnaie numérique avant la fin de l’année 2021.

Au vu des progrès importants de certains pays – la Chine toujours en tête, avec ses premiers tests pilotes – la Corée du Sud semble vouloir passer à la vitesse supérieure en matière de MNBC.

Même si le pays est crypto-friendly depuis longtemps, il faudra combler un certain retard causé par la position attentiste de ses institutions. En tout cas, si le pays veut avoir une chance d’arriver en tête de la course aux monnaies numériques de banques centrales, il va certainement falloir mettre le turbo.

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne 0 / 5. Nombre de votes : 0

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici