Selon une étude, la blockchain attire 30 % des directeurs financiers

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance

Une nouvelle étude menée conjointement par la Financial Executives Research Foundation (FERF) et Deloitte, un des plus importants cabinets d’audit et de conseil mondiaux, a révélé que 30% des dirigeants financiers ont l’intention d’allouer des fonds pour des investissements dans la technologie blockchain au cours des prochains 18 mois.

Les résultats de l’étude sont contenus dans un rapport intitulé « Blockchain for Financial Leaders : Opportunity vs. Reality » explorant l’impact de la technologie sur le recrutement, l'audit, les rapports financiers et d’autres domaines cruciaux pour les cadres supérieurs. Les chercheurs ont interrogé un groupe de cadres financiers, dont 30 % ont déclaré qu'ils « prévoient d'engager des ressources financières dans le domaine de la blockchain au cours des prochains 18 mois, bien qu'ils ne savent pas encore quel est le potentiel de la technologie ».

L'enquête demandait également si un changement significatif du prix du bitcoin ou toute nouvelle négative associée à la principale cryptomonnaie les découragerait d'explorer la blockchain dans le domaine financier ; 64 % des répondants ont déclaré qu'ils ne seraient pas dissuadés si cela arrivait.

« La blockchain est une technologie puissante qui présente de nombreuses opportunités dans le secteur financier. Ce rapport fournit une base de référence pour aider les professionnels de la finance à comprendre où nous en sommes en termes de vérification, d'adaptation et d'adoption de la blockchain. Il les encourage également à commencer à réfléchir à la façon dont la technologie de registre distribué et ses capacités de vérification des transactions en temps réel peuvent les aider à exceller dans leur rôle. » Andrej Suskavcevic, président et chef de la direction de Financial Executives International et de la Financial Executives Research Foundation

Blockchain-deloitte

Néanmoins, le rapport prévoit que certains principes fondamentaux, comme ceux de la comptabilité et de l’audit, devront être adaptés ou complètement modifiés afin d’y intégrer la technologie blockchain. Cette révision inclurait également des stratégies de recrutement et de formation. Selon ce même rapport, seulement le tiers des participants à l’enquête seraient prêts à faire face à ces changements. 67 % des répondants ont déclaré que leur organisation n’a pas la capacité de former ou d’embaucher des spécialistes possédant les compétences nécessaires à la mise en oeuvre des technologies de registre distribué.

Pour Jon Raphael, Chief Innovation Officer de Deloitte & Touche :

« La blockchain peut un jour être considérée comme un point d'inflexion dans les processus de comptabilité et de reporting. Le potentiel de la technologie est vaste. Cependant, la recherche indique que les dirigeants financiers abordent cette opportunité d'une manière appropriée et à un rythme approprié. Il y a encore des lacunes dans la connexion entre les systèmes traditionnels et les nouveaux systèmes tirant parti de blockchain […] il y a notamment la question de l’embauche de personnel compétent. »

Rappelons qu’en avril dernier, une étude menée par Thomson Reuters a révélé que près de 20 % des investisseurs institutionnels sont enclins à investir dans les cryptomonnaies au cours des 12 prochains mois.

Sources : Cryptovest || image from Shutterstock.com

Avatar

Auteur

Blockchain enthousiaste et crypto investisseur depuis 2013, je suis chargé de rédactions et d'interviews pour Journalducoin. Mon objectif est de contribuer à la promotion et au développement des protocoles blockchain en France. Retrouvez mes articles pour ne manquer aucune crypto news !

Votre email ne sera pas publié. En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

*

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017- 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER