covid-19

Coronavirus : les sociétés d’analyse blockchain forcées de licencier

Trading du CoinTrading du Coin
2.9
(12)

Les trois principales entreprises d’analyse de blockchain se retrouvent au pied du mur, à cause du contexte économique actuel et du COVID-19. Que se soit à travers des licenciements ou des réductions de salaire, toutes ont dû prendre des mesures exceptionnelles. 

Réduction salariale allant jusqu’à 30%

Sur fond de confinement et de coronavirus, nombreuses sont les entreprises forcées de prendre des mesures exceptionnelles, et l’industrie crypto ne déroge pas à la règle.

Les trois principales entreprises spécialisées dans l’analyse de blockchain en font partie. Ainsi, Chainalysis, Elliptic et CypherTrace ont toutes trois eu recours à des réductions salariales ou de salaires.

L’entreprise anglaise Elliptic a dû se séparer de 30% de sa masse salariale sur ses antennes anglaise et américaine.

“Nous vivons une période sans précédent et nous prévoyons que la pandémie de COVID-19 provoquera un ralentissement économique mondial important. Après mûre réflexion, Elliptic a pris la difficile décision de réduire ses effectifs mondiaux. En restructurant rapidement notre équipe, nous espérons assurer les bases d’une entreprise durable et à forte croissance” a déclaré le CEO James Smith à TheBlock.

De son côté, CipherTrace a dû se séparer de 10% de sa masse salariale, principalement sur les équipes de ventes et de marketing. En effet, les missions de ces équipes étaient les plus impactées par le Coronavirus, car elles nécessitent de l’interaction sociale, comme l’a expliqué le porte-parole :

“Il n’y a plus de réunions de vente en face à face, et les salons de vente et de marketing ont tous été annulés jusqu’à la fin de 2020. Il est temps de se serrer la ceinture pour résister à cette tempête de coronavirus” a-t-il déclaré à TheBlock. 

Réduction de salaire pour Chainalysis

Contrairement à ses concurrents, pas question pour Chainalysis de se séparer d’une partie de son personnel. Pour faire face à la crise économique actuelle, l’entreprise a décidé d’avoir recours à une diminution de salaire temporaire d’environ 10% à partir du mois de mai.

Les nouveaux employés ou ceux bénéficiant d’un salaire relativement bas (inférieur à 75 000$/an) ne seront pas impactés par cette diminution de salaire.

Si la crise venait à se maintenir plus longtemps que prévu, d’autres entreprises de l’écosystème pourraient bien suivre l’exemple des compagnies d’analyse de blockchain, le temps que l’économie reprenne. 

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne 2.9 / 5. Nombre de votes : 12

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Renaud H.
Étudiant ingénieur en software et en systèmes distribués, crypto-enthousiaste depuis 2013. Touche à tout, entre mining et développement, je cherche toujours à en apprendre plus sur l’univers des cryptomonnaies et à partager le fruit de mes recherches à travers mes articles.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici