Thaïlande : le gouvernement priorise l’éducation autour des cryptomonnaies

Trading du CoinTrading du Coin

À l’heure où le bitcoin est devenu un sujet incontournable, une question se pose souvent au sein des gouvernements du monde entier : faut-il interdire le bitcoin ? Certains pays ont répondu oui, pendant que d’autres comme la Thaïlande cherchent à tout prix à protéger leurs citoyens face aux risques liés à la monnaie numérique.

Crypto-éducation, une priorité pour la Thaïlande

L’année dernière, le Bitcoin a battu tous les records, sa valeur s’est multipliée par 20 en douze mois pour atteindre la barre des 20 000 dollars, avant de redescendre subitement autour des 11 000 dollars. Cette progression en « montagne russe » ne fait que confirmer la grande volatilité de la plus célèbre des monnaies numériques, provoquant la crainte de nombreux pays.

Le gouvernement thaïlandais fait partie de ceux qui se montrent méfiants face au danger que représente un investissement en bitcoin. Pour preuve, le ministère des Finances de Thaïlande vient d’affirmer son intention de se lancer dans l’éducation des citoyens sur les risques potentiels liés à l’investissement en cryptomonnaie. L’information a été relayée par le Bangkok Post, qui a aussi révélé que cette initiative vient du Premier ministre Prayut Chan-o-cha en personne.

Le marché de la crypto n’étant pas encore régulé dans le pays, le ministère des Finances serait inquiet sur le fait que le marché en question présente une grande similitude avec l’investissement dans les systèmes de Ponzi. C’est en tout cas ce qu’a expliqué le secrétaire permanent du ministère, Somchai Sujjapongse, qui a également déclaré lors d’une rencontre entre la Banque de Thaïlande et la SEC locale que les thaïlandais doivent être informés de leur exposition au risque élevé du marché crypto.

Vers l’interdiction du crypto-trading ?

À en croire cette ferme intention de sensibiliser la population face aux risques liés à la cryptomonnaie, le gouvernement thaïlandais semble de plus en plus se diriger vers la mise en place de règles strictes autour des monnaies numériques et leur utilisation sur le territoire.

Alors qu’il y a quelques mois la Banque centrale du pays considérait l’utilisation de la blockchain d’Ethereum comme une option, le gouverneur de la Banque s’est pourtant montré catégorique, en déclarant que les cryptomonnaies n’ont pas cours légal dans le pays. Il a même avoué le refus de la Banque de réguler les monnaies numériques à cause des risques systématiques qu’elles pourraient engendrer pour la Thaïlande.

Le pays se dirige-t-il vers une interdiction des transactions liées aux cryptomonnaies comme en Chine ? On le saura dans les prochaines semaines, mais ce qui est sûr, c’est que ce sera une très mauvaise nouvelle pour les nombreux traders bitcoin enregistrés en Thaïlande, dont certains sont en possession de plus de 1 000 BTC.

Recevez tous les matins un résumé de l’actualité des dernières 24h du monde des cryptomonnaies.

Abonnez-vous sur YouTube : Journalducoin
Ajoutez-nous sur Twitter : @lejournalducoin
Upvotez-nous sur Steemit : @Journalducoin
Suivez-nous sur Facebook : @lejournalducoin

Sources : Bitcoinist ; Financemagnates ; News.bitcoin
Image : Alex Oakenman/Shutterstock.com

Pour soutenir le JDC, utilisez nos liens partenaires : Binance (un exchange décentralisé), Coinbase (10$ offerts), Changelly (pas d’inscription ni de vérification d’identité), Ledger Wallet (coffre fort crypto).

PARTAGER

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici