Samsung ajoute Bitcoin (BTC) à son Blockchain Keystore

Trading du CoinTrading du Coin

Le Blockchain Keystore est une application mobile développée par Samsung qui permet de gérer la blockchain d’Ethereum et quelques-unes de ses dApps (applications décentralisées). En toute discrétion, le géant sud-coréen de l’électronique vient d’y rajouter le support de la blockchain de Bitcoin.

Bitcoin et Klaytn compatibles avec le Blockchain Keystore

C’est sur le site dédié aux développeurs de Samsung qu’une mise à jour de l’outil de développement (SDK) du Samsung Blockchain Keystore indique désormais la prise en charge de la blockchain Bitcoin (BTC), en plus de celle d’Ethereum (ETH) et ses tokens ERC20 déjà supportés.

Bien que le Blockchain Keystore ne comporte pour l’instant que 17 applications, il ne faut pas oublier qu’il a été annoncé il y a moins de 6 mois de ça.

On notera également dans la capture d’écran ci-dessous que Klaytnla blockchain du géant de la messagerie sud-coréenne Kakao – sera également présent dans l’outil de développement de dApps de la place de marché.

Cryptos et tokens pris en charge sur le Blockchain Keystore – Source : Samsung

Avec ces outils SDK, les développeurs de dApps peuvent lier les adresses de blockchains avec le Samsung Blockchain Keystore, signer une transaction crypto, et vérifier l’état du Keystore.

Une prise en charge encore limitée, mais en plein développement

Seule mauvaise nouvelle, le Blockchain Keystore n’est accessible que sur les tout derniers smartphones du géant sud-coréen, à savoir le Samsung Galaxy S10 (et ses versions S10e, S10+ et S10 5G) et le Samsung Note10 (et sa version Note10+). De plus, pour l’instant, il ne sera accessible que dans 7 pays : l’Allemagne, le Canada, la Corée du Sud, l’Espagne, les États-Unis, le Royaume-Uni et la Suisse.

Heureusement, dans un court questions-réponses sur cette mise à jour, les développeurs de Samsung expliquent qu’ils prévoient non seulement « de supporter plus de cryptomonnaies » sur le Keystore, mais aussi « d’étendre les pays supportés dans un avenir proche ».

Peut-être y verra-t-on bientôt débarquer la blockchain du « Samsung Coin » ?

Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Poster un Commentaire

avatar