La Russie lance son projet crypto

Trading du CoinTrading du Coin

Deux agences de recherche, conseil et surveillance sur les cryptomonnaies sont sur le point d’ouvrir en Russie. La ville de Vladivostok, capitale administrative du Primorié et plus grande ville de l’Extrême-Orient Russe a ainsi été désignée comme ville pilote pour les recherches sur les devises digitales.

La machine Russe en marche

Vladimir Poutine avait récemment fixé la date du 1er juillet 2018 pour la publication d’un cadre réglementaire sur les cryptomonnaies. Peu après, la Russie exprimait son désir d’émettre une devise digitale nationale, le CryptoRouble.

Un nouveau pas a été franchi dans la semaine, avec l’ouverture à Vladivostok de deux agences se concentrant sur les cryptomonnaies. L’idée est d’accumuler le plus de connaissances possibles sur le sujet afin d’établir une réglementation efficace d’ici juillet, tout en stimulant le marché des cryptomonnaies sur place, et pourquoi pas augmenter l’attractivité de Vladivostok.

Deux agences, deux concepts

Les deux agences seront en étroite collaboration avec différents niveaux de l’État russe et seront basées sur des concepts bien distincts.

Une agence de conseil

La première sera une agence de conseil, et sera située au sein de l’Université d’Économie et Services de Vladivostok (VSUES). Elle travaillera conjointement avec l’Université Fédérale d’Extrême-Orient (FEFU), le ministère de l’Intérieur du kraï du Primorié et le Service Fédéral des Impôts. Cette agence accueillera et conseillera tout citoyen désireux de travailler avec les cryptomonnaies. Le ministre de l’Intérieur russe a déclaré à propos de cette agence qu’elle délivrerait des certificats qui permettront de travailler avec les cryptomonnaies ou avec des clients en tant que professionnel.

Une agence d’investigation

La deuxième a été qualifiée “d’agence de détective”. Cette agence aura pour but d’aider et de protéger les citoyens contre toutes ICO frauduleuses, tentative de hack, de phishing ou encore d’ouverture de portemonnaies peu fiables. Elle tiendrait donc la place d’organisme de surveillance, avec, selon Prime média, des méthodes analogues et un rôle se rapprochant de celui d’Interpol.

Les dirigeants russes semblent donc avoir décidé que l’expérimentation demeurait la meilleure manière d’apprendre. Si leur projet suit son cours, on peut tout à fait s’attendre à voir de telles agences se multiplier dans un avenir très proche.

Recevez “24h sur la planète crypto” sur votre boite mail

Abonnez-vous sur YouTube : Journalducoin
Ajoutez-nous sur Twitter : @lejournalducoin
Upvotez-nous sur Steemit : @Journalducoin
Suivez-nous sur Facebook : @lejournalducoin

Source : News.Bitcoin

Pour soutenir le JDC, utilisez nos liens partenaires : Coinbase (10$ offerts), Changelly (pas d’inscription ni de vérification d’identité), Ledger Wallet (coffre fort crypto).

Avatar
Tombé dans le domaine des cryptomonnaies durant l’été 2017, je m’intéresse particulièrement aux projets novateurs et aux relations dans la communauté. Chasseur de scam à mes heures perdues, vous pouvez me retrouver tous les matins dans notre newsletter !

2
Poster un Commentaire

avatar
2 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
plus récent plus ancien Le plus populaire
john shepp
Invité
john shepp

Comment s’appelle ces crypto svp ?

trackback

[…] que le président Vladimir Poutine ait de la suite derrière les idées lorsque l’on mentionne sa future cryptomonnaie étatique. Un de ses conseillers économiques, rapporté par le Financial Times, semble indiquer […]