Bitcoin-BTC

Le PDG de PayPal achète du Bitcoin (et seulement du Bitcoin)

Trading du CoinTrading du Coin
5
(1)

On le sait, certains des plus gros candidats au futur réseau du stablecoin Libra de Facebook ont préféré quitter le navire. Le CEO de PayPal s’est récemment confié sur les raisons qui ont poussé sa société à quitter le projet de Mark Zuckerberg. En bonus, il a également donné sa vision du marché des cryptomonnaies, qui laisserait presque entrevoir un peu de maximalisme du Bitcoin (BTC).

Quitter Libra : juste une question de priorité, officiellement

Dans une interview donnée au journal Fortune, l’actuel CEO de PayPalDan Schulman – explique le retrait de son entreprise de l’Assocation Libra.

Il semblerait – en tout cas, officiellement – que PayPal ait tout simplement décidé de travailler sur ses propres projets en cours de développement, à la vue de l’important travail restant encore à effectuer sur Libra :

« Au fur et à mesure que nous en apprenions davantage [sur Libra], et que nous constations la quantité de choses qu’il restait à faire, (…) nous nous sommes dit : “Vous savez, si nous nous concentrons sur notre propre feuille de route, nous pourrions avancer plus rapidement sur l’inclusion financière que si nous mettons toutes ces ressources sur Libra”. ».

Quant à l’hostilité des régulateurs de toute la planète envers le projet de Facebook ? Pour le patron de PayPal, « ce n’est pas vraiment ce qui nous a fait [le plus] peur ». À l’en croire, cette défection de masse de grosses sociétés – qui auraient le plus à y perdre – ne serait pas due aux menaces à peine voilées formulées par divers régulateurs.

Le maximalisme du Bitcoin est contagieux

Lorsque le journaliste demande à Dan Schulman quelques commentaires sur le fait que des équipes de PayPal travaillent sur les blockchains et les cryptomonnaies, le CEO s’est limité à répondre qu’il voyait « beaucoup de potentiel » dans ces technologies.

Mais malheureusement, les cryptos étant « encore très volatiles », il n’y aurait à ses yeux qu’une faible demande parmi les commerçants clients de PayPal pour ces nouvelles devises. Tant qu’elles resteront aussi agitées, les cryptos « ne seront pas une forme de monnaie largement acceptée » selon lui.

Pour finir sur une note plus positive, notons que Dan Schulman s’est vu demander s’il détenait personnellement des cryptomonnaies. Cette portion d’interview vaut franchement le détour, tant elle est directe et laconique.

Fortune : Possédez-vous des cryptomonnaies ?

Schulman : Oui. Du Bitcoin.

Fortune : Seulement du Bitcoin ?

Schulman : Seulement. Oui.

Visiblement, le pari Bitcoin continue de faire de nouveaux adeptes, et pas des moindres. Concernant les recherches menées par Paypal sur les cryptomonnaies et la “technologie blockchain”, il faudra donc par contre encore attendre.  

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne 5 / 5. Nombre de votes : 1

Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Poster un Commentaire

avatar