No limit pour Bitcoin, mais 30 000$ pour les autres : la régulation canadienne délire

Mais, pourquoi !? – De durs cadres réglementaires sont en train de se refermer sur Bitcoin (BTC) et les cryptos un peu partout dans le monde. Si l’Union européenne s’y connait en matière de régulation surréalisteau point que même ses organes de surveillance craignent d’être dépassés -, il semblerait que le Canada aussi fasse fort. Une nouvelle règle définit quelles cryptos vous pouvez acheter sans limite, et celles avec une limite d’achat annuel !

Toujours plus de régulations cryptos, même si elles sont folles

Ce que vient de nous pondre la régulation canadienne des cryptomonnaies est exceptionnel d’arbitraire (qui a dit « hérésie » ?). Non seulement, la nouvelle réglementation limite le droit d’acheter la quasi-totalité des cryptos (à 4 exceptions près que nous allons voir), mais cette limite ne s’applique pas à tous les canadiens, suivant leur région de résidence… Asseyez-vous, accrochez-vous : c’est parti !

Les nouvelles règles ont notamment été révélées par la plateforme d’échange de cryptomonnaies Newton, mais l’exchange Bitbuy les aurait également communiquées à ses utilisateurs.

Avant d’arriver au « plat de résistance », nous apprenons en guise d’amuse-bouche qu’un questionnaire obligatoire va être instauré. Un véritable test de connaissances préalable avant de pouvoir accéder aux services d’échange de la crypto-bourse.

>> Pas de restriction fumeuse chez notre partenaire ! Inscrivez-vous sur PrimeXBT (lien commercial) <<

4 élus (dont Bitcoin) pour des milliers de cryptos pestiférées

Voilà le gros morceau : les crypto-enthousiastes canadiens vont se voir imposer une « limite d’achat net » de crypto-actifs (enfin, pour certains seulement). S’ils habitent au mauvais endroit, les investisseurs n’auront pas le droit d’acheter pour plus de 30 000 dollars canadiens (moins de 23 000 euros) de cryptomonnaies sur 1 an glissant.

Toutes les cryptos ? Non ! Comme le montre cet extrait des nouvelles règles ci-dessous, il existe 4 projets cryptos épargnés par cette limite : Bitcoin (BTC), Ethereum (ETH), Litecoin (LTC) et… Bitcoin Cash (BCH) – ce dernier n’étant pourtant qu’à la 32ème place du MarketCap.

Donc si vous êtes fans du BNB, de Cardano (ADA), du XRP, ou de Solana (SOL) par exemple : c’est tintin ! (oui, il faut faire vivre les vieilles expressions)

Les nouvelles règles psychédéliques du Canada épargnent Bitcoin et Ethereum.
Source : compte Twitter @mochains

C’est d’autant plus tintin que, la limite de 30 000 $CAD compte bien sûr pour l’ensemble des cryptos pestiférées, pas pour chacune. Mais attendez, ne partez pas, il y a plus. Comme vous l’aurez sans doute remarqué ci-dessus, 4 provinces canadiennes sont épargnées. Il s’agit de l’Alberta, de la Colombie-Britannique, du Manitoba, et de nos cousins du Québec : no limit pour eux.

Pourquoi ? On ne sait pas ! En tout cas, l’Ontario fait partie des « limités ». Et, justement, la crypto-bourse Newton était en pleine discussion avec la Commission des valeurs mobilières de l’Ontario, et vient de réussir à se faire enregistrer comme « revendeur agréé » d’actifs numériques. Comme par hasard ! Cette région du Canada est tristement connue pour être une des plus hostiles aux crypto-actifs, et des exchanges comme Binance, Bybit ou KuCoin s’y sont cassés les dents.

Vous avez envie d’acheter et revendre vos cryptomonnaies en toute tranquilité ? Pour accumuler de l’ETH, choisissez la simplicité et inscrivez-vous dès maintenant sur la plateforme PrimeXBT (lien commercial).

Rémy R.

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Recevez un condensé d'information chaque jour