Ce milliardaire est formel : préférez l’or au Bitcoin !

Trading du CoinTrading du Coin
4.3
(91)

No thanks – Le célèbre investisseur et milliardaire Ray Dalio s’accorde avec la communauté crypto sur le problème majeur que pourraient poser les monnaies fiduciaires à l’économie mondiale. Là où son avis diverge, c’est sur le fait que l’or serait une meilleur valeur refuge que Bitcoin et les cryptomonnaies. Voilà pourquoi selon lui.

Monnaies fiat : des « déchets »

Dans le cadre du Forum économique mondial de Davos en Suisse, le milliardaire Ray Dalio bien connu du monde boursier – a été interviewé par le média américain CNBC.

Le créateur du fonds d’investissement Bridgewater Associates s’est livré à une critique acerbe de la situation économique actuelle :

« Nous sommes dans une situation où la politique monétaire [des banques centrales] ne peut plus stimuler l’économie comme avant [à cause des taux d’intérêt désormais au plus bas] ».

Il a également rappelé que l’interventionnisme des banques centrales n’aurait malheureusement pas permis de stimuler l’économie réelle, mais se serait limité à jouer sur les dettes colossales des États :

« La façon dont cela fonctionne est la suivante : ils impriment de l’argent, ils achètent une obligation [d’État], ils la redonnent au vendeur de l’obligation, et ils achètent d’autres actifs financiers ».

Le milliardaire en profite d’ailleurs pour dire que les monnaies étatiques seraient la pire valeur refuge. Pour ceux qui envisagerait de se constituer un matelas de billets, il vaudra donc mieux éviter :

« Les monnaies cash sont des déchets… parce qu’ils (les gouvernements) vont imprimer leur monnaie [dont ils ont l’entier contrôle] ».

À cause de cette accumulation de problèmes, Ray Dalio est ainsi persuadé qu’un ralentissement économique « va arriver » au cours du prochain mandat présidentiel américain.

L’or, une meilleure valeur refuge que les cryptos ?

Si le constat du milliardaire est pour le moins sans appel, pas de quoi le voir virer maximaliste du Bitcoin non plus. Pour lui, le Bitcoin est loin de résoudre les problèmes qu’il perçoit dans la monnaie fiduciaire :

« La monnaie a deux fonctions : comme moyen d’échange et comme réserve de valeur (…) Bitcoin n’est efficace dans aucun de ces deux cas à l’heure actuelle ».

Le problème pour Ray Dalio viendrait d’abord du fait que Bitcoin est encore trop volatile pour être une bonne réserve de valeur. Mais aussi, parce qu’en cas de crise économique, les banques centrales risquent de se retourner vers l’or plutôt que notre chère monnaie numérique :

« Les banquiers centraux (…) que vont-ils détenir comme réserves ? Qu’est-ce qui a fait ses preuves ? Vont-ils détenir des bitcoins numériques ? [Non,] ils vont détenir de l’or. C’est une monnaie de réserve, et c’est une monnaie de réserve depuis un millier d’années ».

Même si Ray Dalio semble fâché pour le moment avec Bitcoin, notre “or numérique” partage indéniablement quelques points communs avec ce bon vieil or métal. Les débats sur la valeur de Bitcoin en temps troublés ne font probablement que commencer.

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne 4.3 / 5. Nombre de votes : 91

Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

2
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
plus récent plus ancien Le plus populaire
glub
Invité
glub

Le palladium est plus intéressant que l’or …

babakar
Invité
babakar

le rhodium est le métal le plus cher du monde