Microsoft n’accepte plus le Bitcoin comme moyen de paiement

Trading du CoinTrading du Coin

Si certaines plateformes e-commerce envisagent d’adopter le Bitcoin, Microsoft décide au contraire de le retirer des devises acceptées comme mode de paiement.

Microsoft X Bitcoin, la fin !

L’année dernière, plusieurs entreprises commerciales et plateformes de vente en ligne ont décidé d’adopter les cryptomonnaies comme moyen de paiement. Mais en s’apercevant que le paiement avec la célèbre monnaie numérique présentait quelques inconvénients, comme les frais de transaction élevés, certaines sociétés ont décidé de faire machine arrière et de ne plus accepter le Bitcoin.

Microsoft fait maintenant partie de ces sociétés qui ont décidé de « divorcer » avec le Bitcoin, puisque le géant américain a tout simplement décidé de ne plus permettre à ses clients de régler avec la cryptomonnaie phare. Pourtant, la firme de Bill Gates a été l’une des premières à accepter le Bitcoin comme moyen de paiement. Le service client de l’entreprise l’a même confirmé après avoir été interrogé par un journaliste de chez CCN, dont voici un extrait de la conversation :

« – Microsoft : Selon notre agent de comptes et de facturation, l’option bitcoin n’est plus disponible depuis une nouvelle mise à jour. L’achat en utilisant bitcoin n’est plus possible.
CCN : Donc la rumeur selon laquelle Microsoft a cessé d’accepter les paiements Bitcoin est vraie ? Quand cette mise à jour a-t-elle été lancée ?
Microsoft : Vous pouvez utiliser un autre instrument pour acheter l’application de jeu Francisco
CCN : Pourrais-je acheter avec Bitcoin à l’avenir ?
Microsoft : Laissez-moi confirmer cette information, un moment s’il vous plaît.
Microsoft : Selon notre agent de comptes et de facturation, il n’est et ne sera plus possible d’acheter en utilisant Bitcoin et cette mise à jour a été publiée en juillet 2017. »

Les raisons ?

L’une des raisons qui a poussé Microsoft à prendre une telle décision est le coût élevé des transactions. Mais à part cela, le géant de l’informatique déplore surtout la lenteur des transactions, il faut attendre plusieurs minutes avant la confirmation d’un paiement. Bien que des développeurs cherchent à résoudre ce problème, Microsoft n’a pas attendu de solution pour retirer Bitcoin de ses « instruments de paiement actifs ».

Toutefois, ce n’est pas vraiment un drame pour les fans de Microsoft, étant donné que l’achat en Bitcoin ne concernait qu’une poignée de produits numériques seulement, et en plus uniquement réservé aux clients américains.

Bitcoin, vers une perte de popularité ?

Bien que Microsoft accepte quand même le Bitcoin pour le préfinancement des soldes de compte des utilisateurs, cette situation ne fait que nuire à la réputation de la monnaie numérique. Cette dernière a d’ailleurs déjà rencontré le même problème avec la célèbre plateforme de jeux vidéo Steam, qui a également supprimé le paiement via Bitcoin pour les mêmes raisons.

Dans tous les cas, l’avenir de la plus célèbre des cryptomonnaies repose sur les prochaines améliorations techniques, notamment les paiements instantanés qui sont déjà en route

Recevez tous les matins un résumé de l’actualité des dernières 24h du monde des cryptomonnaies.

Abonnez-vous sur YouTube : Journalducoin
Ajoutez-nous sur Twitter : @lejournalducoin
Upvotez-nous sur Steemit : @Journalducoin
Suivez-nous sur Facebook : @lejournalducoin

Sources : CCN ; Themerkle
Image : M. Primakov/Shutterstock.com

Pour soutenir le JDC, utilisez nos liens partenaires : Binance (un exchange décentralisé), Coinbase (10$ offerts), Changelly (pas d’inscription ni de vérification d’identité), Ledger Wallet (coffre fort crypto).

2
Poster un Commentaire

avatar
2 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
plus récent plus ancien Le plus populaire
trackback

[…] ligne, c’était en 2014 avec l’aide de BitPay. Mais après avoir longtemps proposé ce service, la firme américaine a décidé de priver ses clients d’achat par monnaie numérique, au grand dam des […]

trackback

[…] À lire sur : JournalDuCoin.com […]