Bitcoin Lightning Network

Le Lightning Network : rétrospective 2019

Trading du CoinTrading du Coin
4.8
(13)

KryptoSphere est la première association étudiante en France spécialisée dans la Blockchain et les cryptomonnaies. Notre but est de vulgariser et démocratiser cet univers auprès du grand public. KryptoSphere est présente sur 6 campus d’école de commerce et d’ingénieurs dans 4 villes en France: Paris, Marseille, Lyon et Rennes.

Le Lightning Network semble être la solution au problème de scalabilité du réseau Bitcoin, puisqu’il permet théoriquement d’atteindre un nombre de transactions par minute infini. Pour rappel, le Lightning Network est un protocole qui agit en surcouche de la blockchain de Bitcoin et qui permet aux utilisateurs de faire des transactions sans passer par la blockchain principale.

Les paiements se font alors au travers de canaux «off-chain» qui sont ouverts par les nœuds du LN grâce aux fonds placés sur ces nœuds.

Le Lightning Network est en constante évolution, avec une communauté soudée et passionnée, et de nombreuses entreprises travaillant à le rendre de plus en plus performant et accessible.

Le Lightning Network en chiffres :

Jeter un œil aux chiffres est une bonne manière de se rendre en compte de l’avancée en termes d’utilisation du Lightning Network.

En effet, d’après 1ML, le nombre de nœuds présents sur le LN est de 10 916 (29 décembre 2019) avec 35 257 canaux ouverts et une capacité totale de 862 BTC (6,3 millions de dollars).

Cela montre que de plus en plus acteurs s’intéressent au LN, notamment à cause du meilleur accompagnement pour installer son nœud. En effet, on retrouve maintenant des solutions de nœuds prêts à l’emploi comme le Casa Node de Casa ainsi que l’ « Autopilot » de Lightning Labs, une plateforme qui accompagne les utilisateurs dans l’ouverture et la gestion d’un nœud.

Les watchtowers :

Implémentées en juin 2019 (LND 0.7.0), les watchtowers (tours de garde) jouent un rôle crucial dans la sécurisation des canaux et des fonds sur le Lightning Network. En effet, dans le cadre d’une fermeture de canal non-consensuelle sur le LN, il est possible de fermer un canal avec une version erronée de celui-ci (donc avec une répartition des fonds incorrecte) si l’un des nœuds n’est pas connecté et ne vérifie pas le réseau au moment de la fermeture.

C’est alors que la watchtower entre en jeu : si un canal est connecté à une watchtower, alors celle-ci vérifiera pour lui le réseau même si le nœud est déconnecté, ce qui enclenchera le mécanisme de justice en cas de fraude (cf. Justice System).

Zap / Olympus :

Lightning Network Open Channel

Une des barrières bloquant la démocratisation du Lightning Network est la complexité pour le grand public et les néophytes à acquérir des fonds sur le LN. En effet, pour utiliser le LN il faut dans un premier temps acquérir du bitcoin (par une plateforme d’échange ou du minage par exemple) pour ensuite les « placer » sur le LN. Cette longue procédure, qui implique généralement un KYC (Know Your Customer) peut en décourager beaucoup.

Toutefois, l’application Zap avec Olympus permet maintenant d’éviter ce processus et de convertir directement de la monnaie fiduciaire en bitcoin sur le LN sans que l’utilisateur ait à passer par la première couche de Bitcoin. Beaucoup de projets comme Zap, SparkSwap ou encore Escher travaillent constamment à rendre l’accès au LN plus simple pour tous par le biais d’outils de ce genre.

Submarine Swaps

Lorsqu’un canal est créé, il est nécessaire d’apporter de la liquidité à celui-ci en bloquant du capital en bitcoin pour ce canal. Ainsi, si l’on veut ajouter ou retirer du capital d’un canal, il ést nécessaire de fermer le canal afin d’en ouvrir un nouveau avec plus ou moins de capital.

Pour faciliter ce processus, les Submarine Swaps sont apparus, permettant aux utilisateurs de transférer directement des fonds on-chain (sur bitcoin) à un canal. Pour faciliter encore plus cette manœuvre, les Submarine Swaps ont été intégrés à de nombreux clients LN (ex : Munn Wallet).

On notera aussi le Lightning Loop de Lightning Lab, une plateforme prête à l’emploi pour effectuer ces transferts.

De plus en plus d’applications :

De nombreuses nouvelles applications concrètes permettant d’utiliser le Lightning Network se sont développés durant 2019.

Lightning Network Apps

Tippin.me permet des paiements sans efforts sur les réseaux sociaux. Il est par exemple possible d’envoyer du bitcoin à l’aide d’un simple tweet. De son coté, Paywall.Link permet aux auteurs d’être directement rémunérés grâce au LN. Sats4Like, qui permet d’être rémunéré sur le LN contre des follow ou des likes, est aussi populaire.

Vous pouvez retrouver une liste des applications LN sur lapps.co.

Pour 2020, le LN continuera son ascension pour devenir un moyen de paiement complet et accessible à tous avec des projets qui ont déjà beaucoup avancé en 2019, comme les Multi-Paths Payments, qui permettent de faciliter les transactions importantes en passant par plusieurs « chemins ».

“We want to obfuscate complexity, and make it a seamless experience, like the Internet.” Roy Sheinfeld, CEO de Breez

Article de Zied HAGUI

Etudiant d’école de commerce en finance et crypto-enthousiaste, j’ai rejoint KryptoSphere en 2018 en tant que secrétaire général de l’antenne marseillaise. Ma curiosité me pousse chaque jour à développer mes connaissances sur la blockchain et les cryptomonnaies et à les partager à travers mes articles et mes rencontres.

Sources :

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne 4.8 / 5. Nombre de votes : 13

KryptoSphere
KryptoSphere est la première association étudiante en France spécialisée dans la Blockchain et les cryptomonnaies. Notre but est de vulgariser et démocratiser cet univers auprès du grand public. KryptoSphere est présente sur 6 campus d’école de commerce et d’ingénieurs dans 4 villes en France : Paris, Marseille, Lyon et Rennes.

Poster un Commentaire

avatar