L’ambivalence de la politique Russe à l’égard des cryptomonnaies

Trading du CoinTrading du Coin

Les bourses russes envisagent le trading de cryptomonnaies

La Bourse de Moscou est la plus grosse place de marché en Russie. Elle opère sur les actions, les obligations, les produits dérivés, le marché des changes, les marchés monétaires et les métaux précieux. Elle exploite également le dépôt central des titres russes et est le principal fournisseur de services de compensation.

Selon ses dernières déclarations, elle souhaiterait introduire le Bitcoin sur sa place de marché :

“Nous travaillons à la création d’une infrastructure pour ces métiers, en particulier, une plateforme pour les services de trading des actifs liés aux cryptomonnaies. (…) Nous sommes prêts à organiser le commerce de produits financiers pour lesquels il existe une demande (…) et qui offrent une protection juridique suffisante. Il sera possible d’échanger à la fois des cryptomonnaies, mais également des produits dérivés.”

Une deuxième bourse traditionnelle en Russie envisageait également d’ajouter les cryptomonnaies à son service : la Bourse de Saint-Pétersbourg. Il s’agit de la troisième bourse la plus active en Russie par volume, et la plus grande à l’extérieur de Moscou.

Pendant ce temps, la Russie est encore en train de rédiger une réglementation pour la monnaie numérique, y compris la façon de la définir. Le projet de loi aurait été retardé en raison des discussions en cours concernant sa classification.

L’Etat Russe ouvre des mines

La Russie souhaite également développer ses capacités de minages. Les centrales électriques ont commencé à vendre leurs capacités excédentaires aux mineurs de Bitcoin. Une carte interactive montre environ 70 sites « potentiels » que les mineurs pourraient utiliser.

Comme l’indique le quotidien local Daily Storm, lundi, les principaux fournisseurs d’énergie du pays, Gazprom et EuroSibEnergo sont actuellement « en pourparlers » avec des « dizaines » de mineurs cherchant à profiter du faible prix de l’électricité, puisqu’il s’agit d’exploiter des ressources non utilisées.

“Aucun contrat n’a été finalisé jusqu’à présent, mais la société (EuroSibEnergo) reste ouverte à toute opportunité de partenariat” a indiqué l’Etat Russe.

Cette mise en avant du minage de cryptomonnaies à grande échelle, est probablement liée à la situation actuelle en Chine, qui centralise une partie écrasante des mines vérifiant entre autres le Bitcoin. La Russie se présente en concurrent d’envergure.

Mais l’Etat Russe met à l’écart les particuliers

Il s’avère qu’il existe un nouveau plan par le ministre adjoint des Finances Alexey Moiseev pour interdire la vente de cryptomonnaies aux consommateurs traditionnels. C’est un tournant très étrange et inattendu. Il n’y a pas si longtemps, la Russie était sur la voie d’une légalisation pure et simple. La proposition est le résultat d’une interview récente donnée par Moiseev à Rossiya 24, une chaîne de télévision russe.

Cette déclaration vient quelques semaines après que la Russie ait annoncé son projet d’investir dans une opération minière Bitcoin. Si le leadership du pays ne croit pas que les cryptomonnaies soient un investissement sûr, alors pourquoi mettre en place une opération minière Bitcoin et autoriser ses places de marchés à mettre en place des produits financiers sur les cryptomonnaies ?

Upvotez nous sur Steemit : @Journalducoin & suivez nous sur facebook : @lejournalducoin

Sources : TheMerkle ; AltcoinToday ; News.Bitcoin ; Coindesk

Pour soutenir le JDC, utilisez nos liens partenaires : Coinbase (10$ offert), Changelly (pas d’inscription ni de vérification d’identité), Ledger Wallet (coffre fort crypto).

Avatar
Directeur de publication du média que vous lisez en ce moment même, je quitte mes fonctions stratégiques de temps en temps, pour écrire des billets d'analyse financière du marché des cryptomonnaies.

4
Poster un Commentaire

avatar
4 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
plus récent plus ancien Le plus populaire
trackback

[…] commentions dans un précédent article les nombreuses évolutions de la politique Russe sur les cryptomonnaies. […]

trackback

[…] de la politique de réglementation de la Russie, avec deux articles que vous retrouverez ici et là. Nous avons également publié un article sur la Chine qui essaye également de réglementer […]

trackback

[…] commentions dans un précédent article les nombreuses évolutions de la politique Russe sur les cryptomonnaies. […]

trackback

[…] composé que de 2 pays : la Chine et la Russie. La Russie poursuit son étrange politique (partie 1 & partie 2). Cette fois-ci, elle envisagerait d’interdire aux particulier le minage de […]