Il y a 2 ans, Bitcoin valait 20 000 $

« C’était mieux avant » – C’était il y a déjà 2 ans : le 17 décembre 2017, Bitcoin atteignait son all-time-high (ATH). Durant cette journée explosive, le cours du BTC a même connu un pic à 20 089 $, avant de clôturer sa bougie journalière à 19 660 $. Depuis cette date, le réseau de Bitcoin a connu de nombreuses évolutions et battu d’autres records.

L’évolution SegWit pleinement adoptée

Le passage à SegWit (ou Segregated Witness) avait pour objectif d’augmenter le nombre de transactions au sein d’un même bloc du réseau Bitcoin, et de réduire les frais de transactions.

Même si SegWit a entraîné le schisme d’avec Bitcoin Cash (BCH), son adoption est désormais une évidence : depuis septembre dernier, plus de 50% des transactions BTC utilisaient SegWit. Le nombre de transactions on-chain par seconde sur le réseau Bitcoin serait ainsi désormais de 8 tx/s, contre 4 tx/s avant SegWit, et pourrait aller jusqu’à 16 tx/s si toutes les transactions utilisaient SegWit.

Une forte hausse du hashrate

Alors qu’il y a 2 ans la puissance de hachage – hashrate – était d’environ 15 EH/s (un EH équivalent à 1018 hashs), le consensus par Preuve de travail (PoW) a vu s’établir un nouveau record en octobre dernier, avec 114 EH/s. Cette augmentation, et la concurrence toujours farouche entre les mineurs de Bitcoin, permettent de renforcer d’autant plus la sécurité de son réseau.

Evolution du hashrate du réseau Bitcoin, Source : Blockchain.com

Le Lightning Network en ébullition

Le réseau Lightning est une solution dite de « seconde couche » pour améliorer le nombre de transactions par seconde sur le réseau de Bitcoin. Grâce à ses canaux de paiements dont les transactions ne transitent pas par la blockchain BTC principale (sauf fermeture d’un canal), le Lightning Network permet de démultiplier les transactions et de réaliser des paiements en bitcoins de façon quasi instantanée.

Exemple de nœud Lightning au sein du réseau LN.

Pour la première fois, en 2019, le réseau Lightning a d’ailleurs dépassé ponctuellement les 10 000 nœuds, avec une capacité frôlant les 6 millions de dollars en bitcoins.

Un record d’adresses BTC

Pas plus tard qu’au début de ce mois de décembre, Bitcoin n’avait encore jamais vu autant d’adresses BTC dans son écosystème : plus de 28,39 millions d’adresses avaient au moins quelques satoshis sur leur solde.

Pour autant, les adresses BTC actives (avec une activité quotidienne) ont tendance à quasiment stagner ces deux dernières années.

On le voit bien ici : malgré les montagnes russes sur les cours – qui ont vu le BTC baissé lentement jusqu’à 3 200 $ en décembre 2018, avant de revenir flirter avec les 10 000 $ en octobre dernier – l’adoption et l’utilisation du réseau Bitcoin ne faiblit pas. En attendant un nouveau ATH sur ses cours, Bitcoin continue de se développer.

Rémy R.

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Commentaires

Votre email ne sera pas publié. En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.


Recevez un condensé d'information chaque jour