Hebdo Crypto #90 – les actualités de la semaine des cryptomonnaies

Trading du CoinTrading du Coin
4
(6)

L’actualité concernant Bitcoin et les cryptomonnaies est en ébullition constante. Il peut arriver que des informations capitales se perdent dans le flux informatif quotidien, et que vous passiez à côté des points importants.

Ce format est là pour y remédier : nous revenons sur l’actualité de la semaine passée dans l’Hebdo Crypto, afin de récapituler les informations importantes et vous tenir informés de l’état du monde des cryptomonnaies.

🔬 L’immanquable du coin

Pour l’immanquable de cette semaine, nous allons nous attarder sur le nouvel opus de la série de Ludovic, qui revient sur les traces des ancêtres de Bitcoin. Après être revenu sur e-gold, la première monnaie numérique indexée sur l’or, Ludovic revient sur l’histoire de Liberty Reserve, l’ancêtre le plus récent de Bitcoin.

Liberty Reserve

À la fin des années 2000, Liberty Reserve était probablement le dernier système populaire de monnaie numérique libre sur Internet. Il permettait de détenir et de transférer des devises indexées sur le dollar étasunien, sur l’euro ou sur l’or. Sa disparition en 2013 a marqué les esprits à tel point qu’il est encore aujourd’hui cité en exemple par les partisans de Bitcoin souhaitant montrer pourquoi les systèmes centralisés ne fonctionnent pas.

Des débuts douteux

En raison du nombre de sources limitées dont on dispose, l’histoire de Liberty Reserve est une histoire difficile à raconter. En effet, on en apprend plus des différents rapports de justice que des créateurs de Liberty Reserve qui ont sciemment essayé de cacher leur relation avec le projet. C’est pour cela que le point de vue adopté par la presse généraliste est toujours en leur défaveur et met en avant l’activité illégale qui pouvait être faite de cette monnaie numérique. Bien évidemment ce point de vue n’est pas fondamentalement faux : le but de Liberty Reserve était quelque peu douteux, tout comme les intentions de ses gestionnaires. Cependant, il y avait derrière Liberty Reserve une réelle volonté de créer un système indépendant et de rendre service à des millions de gens dans le monde.

Un produit

Comme on peut le lire sur le site dès 2004, la proposition de valeur de Liberty Reserve est d’offrir à ses clients la possibilité d’envoyer et recevoir instantanément des transactions non réversibles, n’importe où dans le monde, pour des frais réduits. En particulier, Liberty Reserve permet aux personnes non bancarisées d’accéder à un service financier.

Apprenez en plus sur Liberty Reserve en consultant l’article dans son intégralité : La Liberty Reserve d’Arthur Budovsky : plongée dans l’obscure préhistoire de Bitcoin

🗞 L’actualité en bref

Le site LongHash a mené une étude comparative entre le Bitcoin et le Dow Jones afin de déterminer si l’or numérique représente bel et bien une valeur refuge. Malheureusement, les conclusions de cette recherche restent mitigées.

Et si le rebond qu’a connu Bitcoin autour des 5 500$ représentait une entrée sans risque ? C’est ce que semble montrer l’analyse de la moyenne mobile 200 en hebdomadaire, qui jusqu’à présent n’a jamais eu tort.

Le projet [email protected] souhaite aider la recherche sur le coronavirus grâce au minage de cryptomonnaies. Ainsi, il est possible d’utiliser son ordinateur pour aider à résoudre des calculs qui permettent de comprendre le processus de repliement des protéines, indispensable à la création d’un vaccin.

Vitalik Buterin a récemment publié une roadmap mise à jour du projet Ethereum sur les 5 à 10 prochaines années. Il en profite pour expliquer en 6 points en quoi Eth2 sera meilleur que Bitcoin.

La banque italienne Banco Sella a annoncé le lancement du service d’achat et de vente de Bitcoin pour ses 1,2 million d’utilisateurs. En plus du service d’échange, la plateforme permettra aux utilisateurs de payer des biens et services directement en BTC.

Cette semaine, nouvelle vidéo de Alex de la chaine CoinTips, qui a cherché à savoir si Bitcoin était en fin de cycle :

📊 Les 5 métriques de la semaine

700 milliards de dollarsc’est la somme injectée par la FED pour racheter massivement diverses dettes pour tenter de contourner une crise systémique causée par le coronavirus.

1,22$, c’est la valeur qu’a atteint le DAI le “stablecoin” du projet MakerDAO. Cet écart de 0,22$ normalement impossible pour le stablecoin dont la valeur est basée sur celle du dollar a été causé en partie par le krach de l’Ether.

165 000$c’est le montant des frais de justice que devra rembourser Craig Wright dans le cadre de l’affaire Kleiman. Une somme tout de même diminuée face aux 658 580$ initialement demandés par les plaignants.

311%c’est la hausse qu’a connu le cours du STEEM suite à l’annonce du hard fork entraînant la création de la blockchain Hive. Celle-ci survient en réponse aux tensions entre la communauté et Justin Sun, suite au rachat de Steemit par ce dernier.

STEEMUSD D1 : explosion des volumes pour une performance de 300%

750 milliards de dollarsc’est les fonds qui seront alloués par la Banque Centrale européenne pour soutenir l’économie de la zone euro face au coronavirus.

✉️ Le tweet de la semaine

Le tweet de la semaine revient à @RyanSAdams et sa présentation de la situation actuelle au Vénézuéla.

Le système bancaire y a été mis en pause dans le but de stopper le coronavirus, cependant cela laisse 32 millions de personnes sans accès au système bancaire. Un exemple de plus qui démontre l’importance des systèmes alternatifs comme les cryptomonnaies.

Bonne semaine sur le Journal du Coin !

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne 4 / 5. Nombre de votes : 6

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Renaud H.
Étudiant ingénieur en software et en systèmes distribués, crypto-enthousiaste depuis 2013. Touche à tout, entre mining et développement, je cherche toujours à en apprendre plus sur l’univers des cryptomonnaies et à partager le fruit de mes recherches à travers mes articles.

Poster un Commentaire

avatar