Le Hamas complexifie la traçabilité des dons en bitcoins

Trading du CoinTrading du Coin

Le Mouvement de Resistance Islamique – plus connu sous le nom de Hamas – avait déjà lancé des appels aux donations en Bitcoin afin de soutenir la branche armée du parti : les brigades Izz al-Din al-Qassam. Au cours des dernières semaines, le processus pour effectuer ces donations s’est considérablement complexifié, et retracer l’origine des fonds s’avère de plus en plus ardu. 

Le Hamas à l’heure du numérique

À l’origine, les donateurs étaient invités à envoyer leurs BTC vers un seul wallet. C’était sans doute un durcissement des sanctions internationales qui avait poussé le groupe à explorer de nouvelles façons de récolter des fonds, et, naturellement, l’espace crypto s’est posé comme une solution de choix.

Selon l’entreprise d’analyse londonienne Elliptic , depuis le début de cette campagne de donation (en janvier), ce sont un peu plus de 7 400 $ en bitcoin qui ont été récoltés par le Hamas.

“Ils en sont encore au stade d’expérimentation – ils veulent voir ce qu’ils peuvent récolter et si cela fonctionne.” Tom Robinson, cofondateur de Elliptic

Cependant, Elliptic a relevé que le parti commençait à mieux maîtriser cet outil. C’est ainsi que désormais, un nouveau site a été mis en place, site qui devrait rendre plus complexe la traçabilité des fonds.

Problèmes de traçabilité

En effet, depuis quelques semaines, un nouveau site internet a été lancé pour ces donations. À chaque nouveau don, un nouveau wallet est généré, ce qui impacte énormément sur la traçabilité des fonds.

Leur site propose également une vidéo afin de comprendre comment effectuer les dons, ce qui relève d’une volonté de rendre plus accessible cette pratique.

La vidéo est en langue arabe, sous-titrée en anglais, et présente un design tout aussi poli que celui de n’importe quelle vidéo du genre dans l’industrie.

Extrait de la pub invitant à donner vos BTC au Hamas

Il y est expliqué la façon la plus simple d’envoyer vos bitcoins, via exchange par exemple. Il est également préconisé “d’utiliser un appareil public, afin que le wallet ne soit pas lié à votre adresse IP”.

Le problème de l’identification se fait de plus en plus important. En effet, puisque la plupart des pays d’Occident interdisent formellement de traiter de quelque manière que ce soit avec le Hamas, si vous en veniez à traiter avec un compte donateur qui n’a pas encore été flaggé, cela pourrait revenir vous hanter. En effet, on sait que certains pays, comme les USA, ont parfois la main lourde en ce qu’il concerne les sanctions…

Avatar
Tombé dans le domaine des cryptomonnaies durant l’été 2017, je m’intéresse particulièrement aux projets novateurs et aux relations dans la communauté. Chasseur de scam à mes heures perdues, vous pouvez me retrouver tous les matins dans notre newsletter !

Poster un Commentaire

avatar