Bitcoin anarchisme

Faut-il avoir peur de la dégringolade du cours du Bitcoin ?

Trading du CoinTrading du Coin
5
(1)

Des pumps, des dumps et des renversements improbables sont au menu de l’article du jour ! Les dernières semaines ayant été extrêmement riches en actions en tout genre, il n’a pas été nécessaire de chercher l’inspiration bien loin pour pondre ce papier. Je vous propose donc que nous revivions ensemble les nombreuses péripéties qu’a eu la courtoisie de nous offrir Bitcoin, notre ami au logo doré. Et Dieu sait que le bougre n’a pas été avare de ce côté-là ! Prêts ? Allez, c’est parti !

1 – Bitcoin… What else ?

Démarrons cette analyse de la meilleure des façons qui soit, en commentant l’événement graphique de l’année, celui qui a amené votre Tatie Brigitte à vous contacter afin de savoir si le moment vous semblait propice à l’achat massif de “Bitcoigne”, j’ai nommé : “Le pump des 3000$” !

Et, à moins que vous ne reveniez d’une excursion de plusieurs semaines au cœur de la forêt boréale canadienne sans internet ni électricité, il y a fort à parier que cette hausse ne vous ait pas échappé ! Le sujet ayant été ressassé en long, en large et en travers par la quasi-totalité des médias existants dans cette galaxie et ses voisines, nous nous contenterons de résumer l’affaire avec des chiffres aussi simples qu’efficaces :

  • Troisième plus importante hausse journalière de l’histoire, Boom.
  • +3000$ en 16h, Re-Booooom.
  • +40% en 16h, BOOOOOOOM.

Vous l’aurez immanquablement constaté, l’apparition de ce mouvement a suscité un important enthousiasme, voire une euphorie démesurée au sein de la communauté crypto. On raconte que les plus pessimistes et baissiers du milieu allèrent même jusqu’à balbutier, sans grande conviction, quelques mots au sujet d’une « éventuelle reprise de la tendance haussière… ». Pour ma part, je ne vous cache pas que je n’avais aucun doute quant à la suite des événements et, une fois la correction digérée, les 12000$ me semblait le prochain terrain de jeu de l’actif. Oui, mais en fait non…

Quoi qu’il en soit, ayons ensemble une pensée émue pour tous les traders qui sont partis en vacances pendant ce week-end fatidique du 25 et 26 Octobre. Puissent leurs portfolios reposer en paix…

2 – Une descente qui n’en finit jamais ?

Ni Doc, ni Marty n’étant motivés pour me prêter les clefs de leur DeLorean volante, j’avoue tout : il me fut diablement plus difficile d’anticiper cette brutale descente aux enfers. Et je ne pense pas avoir été le seul dans ce cas. Cela dit, au fur et à mesure que passaient les jours, les éléments en faveur d’un scénario baissier se sont multipliés sur nos écrans, et un brin d’analyse technique bien placée aurait pu nous indiquer qu’il se tramait quelque chose. Analyse !

  • Double Rupture – La phase de stabilisation post correction s’est achevée de la plus triste des manières : Par la rupture quasi simultanée du petit triangle formé par le prix les jours précédents, mais également celle de la moyenne mobile 200 jours ! Deux en un, pas cool l’effet Kiscool et surtout, terriblement baissier pour la suite !

Mais à ce moment-là, on peut encore se dire qu’il ne s’agit que d’un pullback dont la cible serait les 8500$, ancienne borne haute du précédent range qui pourrait éventuellement faire office de support. Mais quand même, on sent de la nervosité : sur le CryptoTwitter, vos plus célèbres célébrités commencent à très abondamment suer. Si, si, je vous le dis.

  • Tentative de relance haussière contrée – Alors, il fallait suivre les graphiques assez assidûment pour l’avoir noté celle-là, mais elle a sa grande importance et il était de mon devoir de vous la présenter. Effectivement, j’ai remarqué, assez dépité, que plusieurs tentatives d’achats observables sur l’unité de temps M15 (Unité de temps très courte – Chandelier de 15 minutes) ont été immédiatement contrées par les baissiers. Pire : après ces batailles de traders, le prix de l’actif était inférieur à ce qu’il était avant les tentatives de « micro-pumps » !  Autre détail qui ne vous aura pas échappé, les volumes sur les ventes étaient alors bien plus importants que sur les achats, comme en témoigne la capture d’écran ci-après.

  • Canal baissier et franchissement à la baisse : La double rupture mentionnée précédemment a été suivie d’une baisse aussi insolente que régulière, laquelle a permis à un canal baissier de voir le jour sur notre graphique en journalier. Un canal descendant à lui tout seul n’est pas forcément un signe baissier pour du moyen terme, mais cumuler avec les deux arguments que nous venons de voir… C’est plus la même ! Enfin, en guise de coup de grâce, ce dernier a finalement rompu à la baisse hier pour repasser sous les 7000$… 

3 – Tout ça pour ça ?

Un pump, une correction suivie d’une phase de stabilisation. Le scénario parfait était posé et les réseaux sociaux ne se demandaient pas « si » le prix allait monter mais plutôt « quand ». Et difficile de leur reprocher ! Avec une envolée de la sorte, comment imaginer que le cours n’allait pas se vêtir de vert pour les semaines ou mois suivants, et que ce vigoureux élan haussier n’allait pas envoyer les baissiers hiberner avant l’heure ? Qui aurait pu affirmer, sans froncer les sourcils, que le prix allait venir chercher les 7000$ après avoir envoyé les deux fusées du 25 et 26 octobre ? Et ceci, en l’espace de seulement un petit mois

Bref, un grand coup d’épée dans l’eau qui ne manque pas d’éclabousser l’ensemble des marchés des devises numériques… et c’est désormais la désolation et la peur – caractéristiques des ères baissières – qui ont la main mise sur les humeurs des investisseurs.

4 – A quoi nous attendre désormais ?

Allez, passons maintenant à la partie que tout le monde attend, les scénarios de Tonton Loco !

Oui, ceux qui me convertissent soit en un chanceux génie, soit en un gars copieusement conspué… selon le degré d’exactitude divinatoire atteint !

Après le rouge… le rouge !

Commençons par la mauvaise nouvelle et visualisons ce que donnerait une poursuite de la baisse en cours. En des temps comme ceux que nous vivons depuis le début du mois, trouver des arguments en la faveur des baissiers n’est pas chose difficile.

    1. Blood bath – Beaucoup de rouge sur nos écrans, et il n’a pas besoin d’être un « Mathémagicien » pour remarquer que depuis la sortie du triangle, 11 des 16 derniers chandeliers journaliers sont rouges, soit près de 70%. Ouïlle !
    2. Accélération progressive – Grosse accélération baissière depuis la rupture du canal, qui nous donne cette espèce de quart de cercle peu agréable à regarder.
    3. Support ? Kezako ? – Que ce soit la partie inférieure du canal, la borne basse du précédent range ou encore le support des 7400$, tous ont littéralement été désintégrés par la furie baissière de ces dernières 72h… et à aucun moment ne serait-ce qu’une once de résistance semblait palpable. Difficile pour les baissiers d’afficher plus clairement leurs intentions de rétablir une tendance à la dégringolade qui leur est si chère. 

Sur une échelle de temps plus élevée (Weekly), la prochaine zone pouvant faire tampon serait celle des 6200 à 6600$ que le cours avait largement côtoyé il y a un peu plus d’un an. Un rebond dans cette zone semble donc plausible.

Autre bonne nouvelle pour ceux désireux de racheter plus bas, le très lourd support des 7400$ ayant été perforé il fait désormais office… de résistance !

Enfin un peu de vert ?

Plutôt ardu à placer le scénario haussier après une chute de plus de 15% en 48h… Mais mettons la main à la pâte, et regardons si des points appelant un certain optimisme peuvent être dégotés sur nos charts !

  • RSI en survente – Que ce soit sur un chart en H4 (Unité de temps de 4 heures) ou bien en journalier, le RSI (Relative Strength Index) est en zone très nette de survente, à respectivement 23 et 25.
  • La zone de support des 6200 à 6600$ a déjà vu passer l’ami Bitcoin dans un sens comme dans l’autre à bien des reprises… et bien que dernièrement ce dernier ait eu la fâcheuse tendance de se moquer éperdument de tout ce qui aurait pu avoir l’intention de freiner ses ardeurs baissières, cette zone devrait être défendue bec et sabots par les fameux bulls haussiers.
  • Volumes – Autre élément qui peut susciter un peu d’espoir, en 2019 les volumes hebdomadaires ont été jusqu’ici très nettement supérieurs lors de phase haussière que baissière. En effet, si l’on observe attentivement le graphique proposé ci-dessus, on notera que la phase d’ascension du printemps dernier avait été marquée par un gros volume d’échange, chose qui fut beaucoup moins vraie dans la phase baissière qui a suivi…

Moins convaincant que notre prévision pessimiste, pas vrai ? Oui, mais quand même… N’y a-t-il pas une minuscule – même infime ! – possibilité que nous soyons dans un contexte de très longue correction et que la reprise de la tendance baissière soit sur la “To Do List” du Bitcoin ? Cette phase baissière ne fera-t-elle pas crier aux méchantes baleines aux poches pleines de bitcoins, délestées à la fin juin et qui souhaiteraient se refaire ? Qui sait…

Conclusion

Même s’il y a fort à parier qu’un rebond du prix ne devrait pas tarder à s’observer, le scénario que je privilégie en court terme est celui de la baisse avec visite de la zone de support des 6200$ à 6600$. L’emprise des baissiers sur les marchés est aujourd’hui totale et il est absolument impératif qu’un sursaut d’orgueil vienne réveiller les haussiers. Espérons-le… car les zones de support entre 6200$ et 4100$ ne sont pas légion.

Mais je mets un point d’honneur à terminer cette humble analyse sur une note positive ! En vous rappelant, bien que je doute que cela soit nécessaire, que le cours du Bitcoin est taquin : oui, opter pour une excursion direction le NORD des graphiques, quand l’ensemble de la cryptosphère vocifère à l’unisson qu’il faut parier à la baisse, c’est quand même un peu sadique et risqué. Mais  n’est-ce pas exactement ce qu’il a fait il y a tout juste un mois ?

PS : Pour votre parfaite information, les 25 et 26 octobre dernier, j’ai fait parti des quelques inspirés qui partirent en vacances sans PC et ni accès à mes comptes de trading… Oui, il y a un monde en dehors des graphiques, et parfois il vous piège de façon inattendue ! 

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne 5 / 5. Nombre de votes : 1

CryptoLoco
Trader de crypto-monnaies français, CryptoLoco a commencé novice dans le trading de Forex et indices en novembre 2016. C’est mi-2017 qu’il attaque les crypto-monnaies, il est désormais à la tête d’une société de trading et de formation au trading de crypto-actifs fondée en février 2018.

12
Poster un Commentaire

avatar
5 Fils de commentaires
7 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
plus récent plus ancien Le plus populaire
regis FABRE
Invité
regis FABRE

le support weekly des 7400 perforé. Une semaine se termine le dimanche …

pog
Invité
pog

Petit avis en passant :
A ces échelles, il vaut mieux, je pense, utiliser les échelles log ! On y voit nettement plus clair.
Pour ma part, je continue ma stratégie exposée la dernière fois , elle s’avère très juteuse et je suis en phase d’accumulation. Ah si seulement ça pouvait tomber vers les 3500 /3000 €

Seb
Invité
Seb

La weekly 20 SMA est passée baissière comme en Avril 2018. Suite à quoi 1 an de baisse.
Bon courage à tous.

regis FABRE
Invité
regis FABRE

6500, espérons que le support tienne

Remonant
Invité
Remonant

salut pouvez vous m’expliquer comment je peux calculer le pourcentage avec le coin pour savoir combien de coin je gagne ou perdu?

pog
Invité
pog

C’est comme pour toute autre valeur :
A l’achat :
si x = prix d’achat
y= cours actuel (ou cours de revente avec les frais)
le pourcentage courant est (y/x -1)*100
A la vente :
si x = prix de vente
y= cours actuel (ou cours de rachat avec les frais)
le pourcentage courant est (1-y/x)*100
sauf erreur…

Remonant
Invité
Remonant

ca ne marche pas je te donne une exemple:dernier prix:0,006559 46 dollars variation sur 24h: 1,73%. 4h volume 598.94. mon ltc=0,24962000 si la variation sur 24h passe a 2% combien j’aurai de ltc s’il te plait?