Demain, un Twitter décentralisé à la sauce Bitcoin ? Le projet Bluesky se met en branle

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance

Un oiseau messager plus libre ? – La décentralisation, et la résistance à la censure qui l’accompagne, constituent une des grandes qualités du réseau Bitcoin (BTC). Initié en décembre 2019, le projet de réseau social décentralisé BlueSky, voulu par Jack Dorsey (le fondateur de Twitter), semble désormais se préciser.

Un réseau social sans contrôle centralisé ?

Le projet BlueSky veut créer un nouveau type de réseau social, qui soit à la fois open source et décentralisé, pour mieux se protéger de toute intervention étatique hostile. Bien évidemment, la technologie des registres distribués (DLT) popularisée par Bitcoin et les cryptomonnaies est toute trouvée pour constituer la base de ce nouveau réseau social.

Ce 16 août, le projet prend une nouvelle tournure avec l’arrivée à sa tête de Jay Graber, qui est notamment un ancien développeur de Zcash (ZEC). L’intéressé a lui-même annoncé la bonne nouvelle sur Twitter :

« Je suis heureux d'annoncer que je vais diriger Bluesky, une initiative lancée par Twitter pour décentraliser les réseaux sociaux (…) Au cours de l'année dernière, j'ai travaillé en étroite collaboration avec un groupe de réflexion pour construire un écosystème social décentralisé (…) ma prochaine tâche sera d'embaucher pour compléter l'équipe Bluesky. Je suis impatient d'établir un partenariat étroit avec Twitter et d'autres entreprises, alors que nous nous lançons dans cette aventure. Cela ne se fera pas du jour au lendemain, mais nous partagerons nos progrès en cours de route.».

Initiative Bluesky de Twitter, les choses se précisent
Compte Twitter de Jay Graber (@arcalinea)

>> Anticipez le prochain cycle de croissance de Bitcoin en vous inscrivant sur la plateforme de référence Swissborg <<

Une réponse aux critiques de la toute-puissance de Dorsey sur Twitter ?

Le fondateur et actuel CEO de Twitter, Jack Dorsey, a commenté le tweet et la nomination de Jay Graber en disant qu’il sera maintenant possible « d'avancer beaucoup plus rapidement ».

Il faut dire que Twitter a subi de lourdes critiques quant à sa forte centralisation. Un des plus récents scandales d'ampleur a été la censure du compte de Donald Trump, pourtant encore Président en exercice des États-Unis au moment de cette coupure pure et simple. L’homme politique, aussi controversé soit-il, n’a d’ailleurs toujours pas droit de parole sur le réseau à l’oiseau bleu, depuis janvier dernier.

Mais même avant cela, en juillet 2020, la cryptosphère se souviendra également que, suite à un piratage de ses capacités de vie et de mort (et d'écriture !) sur les comptes utilisateurs de son réseau, Twitter avait été le théatre d’une immense arnaque au giveaway.

Du compte d’Elon Musk à celui de Bill Gates, en passant par ceux de Changpeng Zhao (CEO de Binance) ou de celui qui n'était alors que candidat à la présentielle US Joe Biden, tous ont pu être piraté pour diffuser un faux message de don en bitcoins, qui nécessitait soi-disant d’abord d’envoyer des BTC pour recevoir un don, qui bien sûr n’arrivait jamais ensuite (giveaway scam).

Logo de BueSky (Twitter)
A quel point BlueSky sera réellement décentralisé avec l'influence de Twitter ? – Source : blueskyweb.org

Que ce soit pour s’assurer du droit à la liberté d’expression de chacun, ou pour éviter l’énorme et dangereux problème du point de défaillance unique, un réseau social décentralisé serait de toute évidence une très bonne avancée technologique. La question qui reste en suspens est : est-ce que Twitter et son dirigeant, spécialistes de la monétisation à leur seul profit des contenus publiés par leurs utilisateurs, sont vraiment les mieux placés pour mener tout cela à bien, en toute indépendance ?

Tous les signaux clignotent au vert (ou plutôt au bleu, concernant Twitter), mais vous n'avez toujours ni Bitcoin, ni Ether ? il est temps de remédier à ce malentendu ! Pour rentrer dans l'industrie du bon pied, une offre exceptionnelle vous attend sur la plateforme Swissborg qui vous offre jusqu'à 100€ en cryptomonnaies lors de votre inscription (lien affilié, pour un dépôt minimum de 50€).

Auteur

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017-2021 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER