Tuto-explorateur-blockchain-bitcoin-btc

Tutorial : comment lire un explorateur de blockchain Bitcoin ?

Trading du CoinTrading du Coin

Malgré une croyance largement répandue, Bitcoin n’est pas anonyme per se, mais seulement pseudonymique. Le principe d’une blockchain ouverte est que les fonds sont traçables par un suivi de proche en proche depuis les adresses liées aux propriétaires de ces derniers. Cette traçabilité est permise par les explorateurs de blockchain. Aujourd’hui, nous allons donc découvrir ensemble comment utiliser un explorateur de blockchain. Grâce à cet outil, vous pouvez parcourir la blockchain, ses blocs et ses transactions. C’est notamment par le biais d’explorateurs de blockchain que nous sommes capables d’identifier les récipients d’un hack.

Qu’est-ce qu’un explorateur de blockchain ?

De prime abord, un explorateur peut paraître confus et quelque peu déroutant pour un novice. De nombreuses données vous sont fournies, mais très peu d’entre elles vous parlent. Un explorateur vous montre les derniers blocs d’une blockchain donnée. Lorsqu’un nouveau bloc est découvert par les mineurs, tous les explorateurs se mettent à jour et listent ce dernier. Dès qu’un bloc est listé, vous pouvez consulter son contenu et ses caractéristiques grâce aux explorateurs.

Enfin, contrairement à ce que son nom suggère, l’explorateur de blocs permet aussi de rechercher des transactions et adresses de wallets spécifique. Cela en fait un excellent outil pour vérifier l’état de vos transactions en cours. Il existe une myriade d’explorateurs, mais pour aujourd’hui, nous nous attarderons sur Blockstream, un explorateur compatible avec les transactions SegWit.

Quésaco SegWit ?

Le Segregated Witness, de son petit nom SegWit, est une amélioration des règles de consensus et du protocole Bitcoin implémentée en 2017. En cryptographie, le witnesstémoin – représente la solution d’un puzzle cryptographique. Dans Bitcoin, le witness représente la solution qui satisfait les conditions permettant de débloquer une transaction. Fondamentalement, cette implémentation a permis de déplacer le witness, donc la signature d’une transaction, hors de la transaction elle-même. La section originelle contient l’information d’émission et de réception ; tandis que le nouveau segment contient pour sa part la signature. Contrairement à ce l’on peut croire, SegWit ne réduit pas la taille totale des transactions, mais il change la manière dont les données du témoin sont comptabilisées. Cette évolution architecturale a permis d’améliorer la scalabilité, la sécurité et la performance du réseau Bitcoin.

Explorer des blocs

Prenons pour exemple le bloc #575 234, avec son hash correspondant. Un bloc peut-être référencé de deux façons, par sa hauteur ou par son hash. Par souci de simplicité, la hauteur est communément utilisée pour identifier un bloc donné. Lorsque vous utilisez un explorateur de blockchain vous pouvez rechercher un bloc donné en entrant l’une de ces deux métriques. Nous allons voir en suivant ce que l’on désigne par ces termes barbares de “hauteur” et de “hash”.

Dans le détail, ce bloc possède ainsi un certain nombre de caractéristiques qui permettent de le différencier de ses congénères. explorateur de blockchain : exploration d'un bloc

  • Hauteur : la hauteur d’un bloc représente à la fois son numéro d’immatriculation et sa place dans la blockchain. Rappelons qu’avec le nombre de blocs qui augmente, la difficulté pour miner ces blocs évolue en fonction du hashrate sous-tendant le réseau.
  • Statut : le statut permet de déterminer si un bloc a été confirmé ou non. Ici, le bloc a été confirmé 27 fois et est donc intégré à la blockchain. Par convention, un bloc est considéré comme irrévocable une fois qu’il a été confirmé 6 fois. Notre bloc #575 234 a été intégré à la blockchain la plus longue, c’est-à-dire celle qui comprend le plus de travail cumulé par les mineurs.
  • Date : la date de création du bloc.
  • Taille : la taille d’un bloc exprimée en kilobits représente à la fois les caractéristiques permettant d’identifier le bloc et les transactions qu’il comprend. Elle est donc sujette à des variations, tous les blocs ne contenant pas le même nombre de transactions.
  • Taille virtuelle : la taille virtuelle n’a que peu d’intérêt, elle constitue une autre manière d’exprimer la taille d’un bloc.
  • Unités de poids : Cette donnée représente le poids total de transactions du bloc par rapport à la taille maximale d’un bloc – 4 mégabits soit 4000 kilobits.
  • Version : la version du protocole Bitcoin utilisée par le bloc.
  • Merkle Root : les Merkle trees sont utilisés pour résumer les transactions d’un bloc et produire une empreinte numérique pour cet ensemble. Cet arbre est construit en appliquant un hashage SHA-256 à différentes paires de hash de l’ensemble de transactions jusqu’à produire un seul hash, la racine (ou Merkle root). Vous avez donc ici un résumé des transactions sous forme de hash crypté au format SHA-256.
  • Bits : Aussi appelée “target bits”, cette métrique représente la difficulté de minage d’un bloc. Plus la difficulté est importante, plus de puissance de calcul pour miner un bloc.
  • Nonce : le nonce est la solution du puzzle cryptographique. L’objectif des mineurs est de trouver un nonce qui soit plus petit que le target bits afin d’obtenir la récompense liée au bloc.

Explorer des transactions

Vous avez ici une transaction et le hash qui permet de l’identifier.

Une fois de plus, la transaction possède des caractéristiques qui la rendent unique.

explorateur de blockchain : exploration d'une transaction

  • Statut : Le statut permet de déterminer si la transaction a été confirmée. Ici, elle ne l’est pas.
  • ETA : L’ETA représente la durée approximative de traitement de la transaction par le réseau. Cette transaction sera traitée dans environ 20 blocs, donc approximativement 3 heures étant donné qu’un bloc est créé toutes les 10 minutes.
  • Frais de transaction : L’une des rares données qui parlent d’elle-même, ce sont les frais dont s’est acquitté l’émetteur. Ces frais sont à la fois exprimés en bitcoins et en satoshis, la plus petite unité de mesure du bitcoin.
  • Taille/Taille virtuelle/Unité de poids : Ces données correspondent aux mêmes données que pour un bloc, rapportées à l’échelle d’une seule transaction.
  • Version : la version d’une transaction indique aux mineurs l’ensemble de règles qu’ils doivent utiliser pour la valider.
  • Lock time: le timelock est un paramètre de la transaction qui définit le moment auquel la transaction est valide et peut-être partagée avec le réseau. Cette fonctionnalité permet de bloquer des fonds pour les rendre disponibles à une date future.
  • Économie de frais SegWit : Étant donné que vos transactions prennent moins de place lorsqu’elles sont effectuées depuis une adresse compatible avec SegWit, elles vous coûtent moins cher. Cet explorateur compatible avec SegWit permet ainsi d’estimer les frais économisés du fait de cette évolution protocolaire. Pour notre transaction, l’économie réalisée est de 36 %.

L’exploration de la blockchain comme business-model

Plus qu’un outil, l’exploration des blockchains est devenue un véritable business. De nombreux explorateurs de blockchain ont vu le jour ces dernières années. De fait, le réseau Bitcoin est pseudonymique, et il permet l’analyse des transactions et donc un certain degré de surveillance. Il est donc des entreprises qui ont fait de cette surveillance blockchainisée leur cœur de métier. Notons par exemple Chainalysis, qui se spécialise dans la traque de la fraude et du blanchiment commis à l’aide de la blockchain ; mais également Neutrino, la filiale de Coinbase, qui a fait les gros titres de l’actualité pour les antécédents de certains de ses dirigeants, décidément très méticuleux dès lors qu’il est question de surveillance.

L’exploration des blocs et des transactions présente donc de nombreux intérêts concrets par exemple en matière de traçabilité, mais avec de grands pouvoirs viennent de grandes responsabilités, et les risques de contrôle et de surveillance sont aussi bien réels.

Avatar
Juriste spécialisé en droit des affaires, je suis passionné par les cryptomonnaies depuis leur apparition sur le Deepweb. Fervent supporter du Bitcoin, je suis convaincu que les devises numériques joueront un rôle déterminant dans l'avenir de nos sociétés. Je m'intéresse tout particulièrement aux aspects financiers et législatifs des cryptomonnaies.

Poster un Commentaire

avatar