Bitcoin, un Ponzi ? La Chine rejoint le club des détracteurs de cryptos

Un vrai réquisitoire anti-crypto – Alors que le marché des cryptomonnaies est en chute libre depuis des mois et que les mauvaises nouvelles s’enchaînent comme les averses de grêle en ce mois de juin, certains trouvent des raisons de s’en réjouir. Les dirigeants de l’Empire du Milieu ont manifestement décidé de partir en croisade contre Bitcoin & Co., ils tirent à balles réelles sur l’ambulance crypto. Le South China Morning Post avait ouvert les hostilités la semaine dernière. C’est maintenant au tour du People’s Daily de tenter d’achever ce qu’il reste d’espoir dans la communauté crypto chinoise. Vous détestez Bitcoin et les cryptos ? Sachez que vous n’êtes pas seul !

Un best of du pire de la cryptomonnaie en quelques lignes

Cet article du People’s Daily est un petit bijou de journalisme publié le 26 juin dernier sur sa version numérique. Il a été écrit par 2 dirigeants de la Blockchain Service Network (BSN), Shan Zhiguang et He Yifan. Ils sont respectivement président et directeur exécutif du projet. La BSN est un projet national de blockchain développé et géré par le gouvernement central. Dans cet article, les auteurs nous rappellent à quel point la crypto est un marché risqué et dangereux.

On commence bien entendu par un rappel de la chute du LUNA qui nous explique à quel point tout était un affreux Ponzi. Et l’exemple de ce participant pris au hasard sur Twitter fait « froid dans le dos » :

« Il lui a fallu 1 an et demi pour convaincre sa femme de mettre la totalité de leur fortune d’1 million de dollars dans le LUNA. Résultat : il a perdu 98 % en quelques jours, et il ne sait pas comment affronter sa femme et sa vie future. »

Nous poursuivons alors, avec la critique de ce qu’ils appellent le «X-to-earn » qui envahit tous les aspects de notre vie quotidienne. Le play-to-earn, write-to-earn ou encore move-to-earn seraient :

« (…) des arnaques complètes, de la spéculation 100 % risquée et rien de plus que du phishing. (…) Ces opérateurs ont perdu leur humanité pour faire du profit. »

Mais passons maintenant au plat de résistance, avec Bitcoin sur le grill !

Selon les auteurs de cet article, Bitcoin et les cryptomonnaies ne sont qu'une gigantesque pyramide de Ponzi. Ils tentent d'en faire la démonstration en illustrant leurs propos par les pires exemples et les pires déclarations. Un must du genre !
Bitcoin et les cryptos seraient une gigantesque pyramide de Ponzi

>> Préparez le prochain bull run de Bitcoin en vous inscrivant dès maintenant sur la plateforme FTX  (lien affilié) <<

Bitcoin : « le plus grand système Ponzi de l’histoire de l’humanité » ?

Commençons donc avec les pays, comme le Salvador, qui ont décidé d’en faire une monnaie à cours légal. Interrogés par Coin Telegraph, les auteurs ne sont pas tendres avec les dirigeants de ces pays :

« [Ces pays ont] sérieusement besoin d’une formation de base en finance. (…) Ils mettent des pays entiers en danger, à moins que leurs intentions initiales ne soient (…) d’escroquer leurs citoyens. »

En effet, pour ces journalistes d’un jour, les cryptomonnaies seraient :

« Des schémas de Ponzi avec des niveaux de risques différents en fonction des capitalisations boursières et du nombre d’utilisateurs. (…) Je ne les touche pas, et je ne les toucherai pas à l’avenir. Même si elles deviennent réglementés, car je ne considère pas qu’elles aient la moindre valeur. »

Pour étayer leurs déclarations, ils font donc appel à des grands détracteurs historiques du Bitcoin, comme Bill Gates ou Warren Buffett. En effet, ce dernier a déclaré qu’il fallait éviter Bitcoin comme de « la mort aux rats ». On cite également Charlie Munger :

« Dans ma vie, j’essaie d’éviter les choses stupides et diaboliques et surtout de me faire mal voir… et Bitcoin fait les 3. »

N’en jetez plus ! La messe est dite. Le mot « Ponzi » est utilisé environ 20 fois dans l’article. Et on vous passe les commentaires acerbes sur Elon Musk et le Dogecoin, ou encore sur le marché des NFT qui – vous l’avez compris – est bien évidemment aussi une pyramide de Ponzi. Mais terminons sur une touche positive, car il y a bien certaines choses qui trouvent grâce à leurs yeux dans l’écosystème crypto. Ce sont les stablecoins règlementés, comme l’USDC ou l’USDT, et bien sûr la technologie blockchain pour mettre en place leur yuan numérique.

« Buy when there’s blood in the streets » : l’écosystème crypto est en effervescence malgré la décision de la Chine de bannir Bitcoin… et si vous profitiez de cette opportunité unique pour acheter du bitcoin avec notre lien affilié, avant que tout le monde ne reprenne ses esprits ?

Ben Canton

Prof à la ville comme à la scène, vulgariser et expliquer c'est mon quotidien. Crypto-agnostique pratiquant, je cherche la lumière dans les ténèbres des internets en essayant d'éviter les querelles de chapelles ! En attendant la révélation, j'achète du Bitcoin pour mes enfants et je m'enthousiasme pour les projets à destination du grand public.

Recevez un condensé d'information chaque jour