“Si Bitcoin devient une menace, les gouvernements voudront l’écraser” – Ce milliardaire alerte

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance

Malheureusement, Ray Dalio fait partie des milliardaires qui ne sont pas béatement optimistes à propos de Bitcoin (BTC) . Il craint surtout que les gouvernements fassent tout pour imposer leurs monnaies numériques de banques centrales (MNBC) et s'attaquer frontalement au roi des cryptomonnaies.

Bitcoin survivra-t-il à l’hostilité des États ?

Ray Dalio est un investisseur de légende pour les traders. Gestionnaire de hedge funds (fonds spéculatifs), il a notamment fondé Bridgewater Associates.

Dans une interview donnée à Yahoo Finance, le milliardaire a fait part de son inquiétude pour l’avenir de Bitcoin. En effet, selon lui, si les cryptomonnaies et Bitcoin devaient prendre trop d’importance, les autorités gouvernementales et financières feraient en sorte de les rendre « illégales ».

En plus de cette crainte de coercition par les États, Ray Dalio reproche deux autres points à Bitcoin actuellement. Tout d’abord, un problème d’usage des BTC dans la vie courante :

« Aujourd'hui, je ne peux pas encore prendre mes bitcoins, et acheter des choses facilement avec »

Ray Dalio, un brin bougon

L’autre problème, récurrent, serait celui de la trop grande variabilité de la valeur du BTC :

« Les bitcoins et les autres cryptomonnaies sont trop volatiles pour être considérés comme une réserve de richesse efficace ».

Le même, décidément pas plus emballé que ça

Ray Dalio préfère miser sur l’or que Bitcoin

Tout cela faire dire à Ray Dalio qu’il ne pense pas que les monnaies numériques réussiront comme les gens l'espèrent. Il voit plutôt à la place une forte croissance des monnaies numériques des banques centrales (MNBC).

Même en tant que valeur refuge, et contrairement à certains de ces homologues milliardaires (Paul Tudor Jones, Stanley Druckenmiller,…), Ray Dalio considère que l’or a plus d’avenir que Bitcoin :

« Je ne préfère pas le bitcoin à l'or (…) L'or sera le véhicule que les banques centrales et les pays utiliseront comme alternative à l'argent liquide ».

Ray Dalio, gold bug devant l'éternel

Décidément, Bitcoin ne trouve pas grâce aux yeux de Ray Dalio. Pourtant, les cas de grandes institutions ou sociétés faisant confiance à Bitcoin en tant que réserve de valeurs se multiplient. En effet, après MicroStrategy cet été, c’est aujourd’hui la banque chinoise China Construction Bank qui accepte les bitcoins pour financer sa nouvelle émission d'obligations. Bitcoin sera-t-il assez fort pour ne pas être stoppé ?

Auteur

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Votre email ne sera pas publié. En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

*

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017-2021 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER