Il détestait Bitcoin, maintenant il est fan : pourquoi ce géant de Wall Street a changé d’avis

Trading du CoinTrading du Coin
4.8
(9)

Toujours plus de bitcoinsLe 11 août dernier, la société MicroStrategy misait 250 millions de dollars en Bitcoin (BTC), mais ce n’était pas encore assez. Alors que le CEO de MicroStrategy vient de récemment augmenter la mise de son entreprise sur le roi des cryptos, il explique pourquoi son exemple sera suivi par beaucoup d’autres.

Notre avis sur Bitcoin (BTC) »

Un amour sans limite et démonstratif pour Bitcoin

Cotée au Nasdaq, la société MicroStrategy (MSTR) vient tout juste d’annoncer qu’elle avait renforcé sa position acheteuse sur Bitcoin. MicroStrategy posséderait en effet désormais pas moins de 38 250 BTC. Elle les aurait acquis pour un total 425 millions de dollars, soit juste 80 % de plus que ce qu’elle pensait mettre au départ.

Cet enthousiasme semble s’être répercuté sur son cours de bourse, puisque les actions MSTR ont progressé de plus de 9 % le jour de cette annonce (le 16 septembre).

Selon Michael Saylor, CEO de MicroStrategy cité par CoinDesk, cet investissement dans Bitcoin n’a rien d’un achat compulsif :

« MicroStrategy a choisi le Bitcoin comme alternative de trésorerie (…). Ce n’est pas une spéculation ni une couverture. C’est une stratégie d’entreprise délibérée pour adopter un standard Bitcoin ».

Pourtant, en 2013, Michael Saylor faisait partie de la cohorte qui annonçait la mort prochaine de Bitcoin :

« Les jours de Bitcoin sont comptés. Il semble que ce ne soit qu’une question de temps avant qu’il ne subisse le même sort que les jeux de hasard en ligne. »

Un retournement de veste de près d’un demi-milliard de dollars

Au cours d’un des podcasts d’Anthony Pompliano, Michael Saylor explique d’abord :

« (…) j’ai littéralement oublié que j’avais dit ça (…). J’ai vraiment honte de le dire, mais je ne savais pas que je l’avais tweeté jusqu’au jour où j’ai tweeté que j’avais acheté pour 250 millions de dollars de Bitcoin [le 11 août dernier]. »

Mais des membres de la cryptosphère ont eu vite fait de lui remonter cette « légère » contradiction. Le dirigeant de MicroStrategy se justifie alors en disant qu’il avait le tweet un peu trop facile en 2013. En gros, il aurait préféré retourner 7 fois sa langue dans sa bouche plutôt que de sortir cette énormité.

Pour la cryptosphère, Michael Saylor a bien fait de rejoindre le bon côté de la force de Bitcoin. Quant à MicroStrategy, « l’aura Bitcoin » semble déjà lui apporter du crédit aux yeux des investisseurs boursiers. La question qu’on se pose désormais est : à qui le tour de changer d’avis sur Bitcoin parmi les dirigeants de multinationales ?

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne 4.8 / 5. Nombre de votes : 9

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici