Bitcoin empêche les gâchis d’énergie – Exxon va miner des BTC dans 5 pays avec sa surproduction

Bitcoin pour optimiser – Aux États-Unis, certains politiques haut placés, membres du Congrès US, considèrent Bitcoin (BTC) comme une chance, car son minage permettrait de favoriser « l’indépendance énergétique » du pays. La grande compagnie pétrolière et gazière Exxon a elle aussi bien compris les multiples bénéfices que peut apporter Bitcoin. En l’occurrence, le roi des cryptos lui permet de grandement minorer le gâchis de ses surplus énergétiques.

Exxon accélère son expérimentation de fermes de minage de BTC

Il n’y a pas qu’au niveau des barrages hydrauliques que le minage du réseau Bitcoin permet d’éviter de gâcher bêtement les surproductions d’électricité. De nombreuses compagnies pétrolières et gazières expérimentent cette extraction de BTC pour optimiser leurs excédents de production.

Comme le rapporte une publication de Bloomberg parue ce 24 mars, c’est le cas du géant américain Exxon Mobil Corp, qui mène déjà un programme pilote de ce genre au Dakota du Nord (USA), sur le site dit de « Bakken », depuis janvier 2021.

Ce premier essai consiste à utiliser le gaz naturel excédentaire, qui est un sous-produit de l’extraction de pétrole de cette exploitation. Avant cela, une partie de gaz était inutilement brûlé (« torchage »), car sa récupération aurait été soit impossible, soit largement déficitaire. Grâce à la ferme de minage de bitcoins installés par Exxon sur ce site, ce gaz permet maintenant de générer un revenu supplémentaire pour l’entreprise.

4 pays de plus pour donner une utilité aux surplus d’énergie

Face au succès de ce test mené avec l’aide de Crusoe Energy Systems Inc, le programme pilote a été étendu en juillet 2021. Le minage de BTC permet ainsi de donner une utilité à 510 000 mètres cubes de gaz excédentaires, qui sinon serait partis en fumée faute de stockage/transport.

Exxon semble effectivement être plus que satisfait de ces premiers résultats, puisque la multinationale de l’énergie souhaiterait étendre le minage de bitcoin sur 5 autres sites de production, dont 4 dans de nouveaux pays :

  • en Alaska (USA) ;
  • au Nigeria ;
  • en Argentine ;
  • en Guyana (ancienne Guyane britannique) ;
  • et en Allemagne.

« Nous évaluons en permanence les technologies émergentes permettant de réduire les volumes de [gaz gâché en] torchage dans l’ensemble de nos sites d’exploitation (…) »

Sarah Nordin, porte-parole d’Exxon Mobil Corp

En fait, Exxon n’est déjà plus la seule compagnie de la région pétrolifère de Bakken à exploiter ce gaz excédentaire. Courant février 2022, la société pétrolière texane ConocoPhillips annonçait, grâce à Bitcoin, diminuer l’impact écologique de ses activités, en évitant là aussi le torchage inutile grâce au mining crypto.

Rémy R.

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Recevez un condensé d'information chaque jour