Craig-Wright_Justice-1

Affaire Kleiman : le procès de Craig Wright prévu pour mars 2020

Trading du CoinTrading du Coin

Et c’est reparti pour un (autre) tour – Chers lecteurs, me voici porteur d’une nouvelle qui risque de vous surprendre : l’affaire Kleiman n’est finalement pas terminée ! Cette dernière opposait pour rappel la famille de Dave Kleiman – expert en cryptographie aujourd’hui disparu – et son ancien collègue Craig S. Wright, bien connu de la cryptosphère comme un des multiples Faketoshis autoproclamés. Les premiers disputent depuis plusieurs mois maintenant la propriété de plus d’un million de bitcoins au second. Mais c’était sans compter sur un (énième) rebondissement…

“Welcome to Law”

Souvenez-vous : M. Wright avait enchaîné les déconvenues successives devant deux juges fédéraux alors qu’il cherchait à justifier qu’il n’aurait plus accès aux quelques 1,1 million de bitcoins qu’il aurait co-miné avec son comparse d’alors, M. Dave Kleiman.

S’il avait perdu son calme en plein tribunal, ce sont surtout la faiblesse de ses arguments, les nombreuses contradictions entre ses différentes déclarations et la présence de possibles preuves falsifiées qui avaient conduit la juge Beth Bloom à considérer M. Wright comme quelqu’un de “peu crédible”.

Un accord préliminaire brisé

Pour autant, si la situation paraissait mal engagée pour M. Wright, celui-ci était parvenu à convaincre les plaignants de sa bonne foi relative et de son souhait de résoudre leur litige sans en venir à un procès en bonne et due forme. Pour ce faire, les différentes parties étaient tombées d’accord sur le principe d’un futur accord à l’amiable. Selon les termes envisagés de cet accord, M. Wright aurait dû consentir à verser la bagatelle de 500 000 bitcoins aux plaignants en échange de l’abandon des poursuites intentées contre lui.

Mais, et alors que les différents protagonistes semblaient avoir quasiment accordé leurs violons, voilà que tout serait tombé à l’eau : selon des documents officiels, M. Wright aurait informé la partie adverse le 30 octobre qu’il n’aurait finalement pas les moyens de payer une telle somme, rendant de facto l’accord caduc avant même sa conclusion effective.

Par conséquent, voilà qu’un réel procès à l’encontre de M. Wright se profile : la famille Kleiman aurait fort peu apprécié ce revirement de situation. Elle souhaiterait d’abord entendre rapidement James Wilson, l’ancien responsable financier ayant géré les affaires de M. Wright au moment des faits. Les détails de cette audition restent encore en suspens à l’heure actuelle, selon l’avis que rendra la Cour en charge de l’affaire.

Les avocats de M. Wright risquent donc d’avoir fort à faire dans les semaines et mois à venir : le procès est désormais prévu pour le 30 mars 2020… Affaire à suivre prochainement.

Grégory Guittard
Bitcoin Maximaliste, Blockchain-sceptique. Je doute très fortement que la sacro-sainte Blockchain qu'on nous vend à tout bout de champ nous sauvera tous, façon délire christique. La perspective d'un moyen de paiement pair-à-pair, décentralisé et non censurable (Bitcoin) est ce qui me semble réellement révolutionnaire dans la cryptosphère. Je disrupte des articles à l'occasion sur mon temps libre, et souvent, aux dépends de vos shitcoins préférés. Je privilégie les sources vérifiables et le cynisme à la neutralité plate, mais je suis ouvert à la discussion : si j'ai écrit une énormité, n'hésitez pas à m'envoyer vos commentaires, remarques ou vos vociférations directement à [email protected]

Poster un Commentaire

avatar