Bitcoin : une solidité à toute épreuve ?

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance
pub

Si vous étiez déjà convaincu de la robustesse de la blockchain de Bitcoin, ou si jamais vous en doutiez, sachez que deux chercheurs mathématiciens viennent d’apporter leur avis sur la question. Et la nouvelle preuve mathématique qu’ils présentent vient confirmer la solidité du réseau BTC.

Des modèles mathématiques pour étudier la résilience de Bitcoin

Dans une étude publiée ce 12 décembre sur le site de l’Université Cornell (États-Unis), les deux chercheurs Cyril Grunspan (ESILV) et Ricardo Pérez-Marco (CNRS) ont démontré mathématiquement que le réseau de Bitcoin est plus robuste qu’on ne le croit.

Les deux mathématiciens sont des habitués de la monnaie révolutionnaire inventée par Satoshi Nakamoto, car il avaient déjà publié deux précédents articles sur le sujet :

« Notre nouveau papier combine nos deux principaux résultats antérieurs. Le premier est le calcul exact de la probabilité de succès [d'une attaque de double dépense] (…) et le second prend en compte le modèle exact de rentabilité que nous avons développé pour analyser les stratégies de “selfish mining” », Ricardo Pérez-Marco, cité par Bitcoin Magazine

Les questions auxquelles cherchent ici à répondre les mathématiciens sont les suivantes :

  • à quel point est-il rentable de tenter une attaque de double dépense sur Bitcoin ?
  • combien de confirmations sur le réseau sont réellement suffisantes pour inciter financièrement à un minage honnête ?

La double dépense sur Bitcoin, ça ne vaut pas le coup

Et les résultats sont probants même avec une seule confirmation : le coût pour un mineur malveillant, qui voudrait effectuer une double dépense avec 1% du hashrate de Bitcoin sous son contrôle, serait de 50 récompenses de blocs (de 12,5 BTC chacune), soit 625 BTC ou 4,25 millions de $ actuellement – ou 312,5 BTC après le halving en 2020.

Et pour deux confirmations du réseau, ce coût passerait à 1 666 récompenses de blocs, soit 20 825 BTC : 141,6 millions de dollars !

« Ce que nous comparons, c'est la rentabilité de la double dépense et du minage honnête (…) Pour une petite transaction, n'importe quel mineur important avec un haut hashrate n'a aucun intérêt à s'engager dans une double dépense mineure (…) », Ricardo Pérez-Marco

Mais alors d’où vient la coutume des six confirmations pour considérer un bloc de transactions comme gravé dans le marbre de la blockchain Bitcoin ? Il semblerait qu’elle soit héritée directement de Satoshi Nakamoto, mais dans les faits,  chaque participant du réseau Bitcoin serait libre d'abaisser ce seuil d’immutabilité à deux ou trois confirmations.

« [Ce “besoin” de] six confirmations n'est pas une règle protocolaire, mais juste une demande commune et habituelle faite par le destinataire de la transaction. », Ricardo Pérez-Marco

Au vu de cette difficulté d'attaque beaucoup plus importante que l’on aurait pensé – par son coût élevé – il est possible que la communauté Bitcoin puisse désormais considérer les transactions BTC comme sûres dès une ou deux confirmations. En tout cas, avec cette étude, le réseau Bitcoin nous apparaît plus solide que jamais !

Auteur

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

  1. Le réseau est peut-être mathématiquement solide, mais les mathématiques ne sont rien face à la réalité des choses. D’une part, parce qu’elles n’empêchent pas les gouvernements de faire pression sur les mineurs (*tousse*CHINE*tousse*), et d’autre part, parce que mathématiquement solide ou pas, si le réseau est tellement lent et cher qu’il est inutilisable, plus personne ne s’en servira.

    Et à partir de là, il cesse d’être globalement “solide” puisque sa solidité dépend surtout de paramètres qui n’ont rien à voir avec les maths.

    • Carl Bilodeau dit :

      Le Bitcoin domine le marché avec 68% du marketcap. C’est donc dire que seulement 32% des investisseurs n’ont pas compris (tout comme vous) la solidité et le caractère unique du Bitcoin sur toutes les autres cryptos non-stables. Ce serait malheureusement trop long de vous expliquer pourquoi vous faites erreur.

    • Jérôme dit :

      réseau lent? combien de transaction par seconde, pour l’or? zéro, personne ne déplace de l’or, qui joue parfaitement son rôle de stockage de valeur…

  2. Carl Bilodeau dit :

    En tant qu’expert je vous explique pourquoi 6 blocks est nécessaire:
    1 -On a besoin de 6 confirmations sur le réseau Bitcoin tout simplement parce que même si elle est non rentable, une attaque pourrait avoir lieu via un détournement de hashrate par un pirate. Gagner 6 blocks de suite est très difficile même pour le plus gros pool. Voir sur btc point com les stats. On voit souvent 4 ou 5 blocks de suite.
    2 – Pour une transaction majeur je recommande même 100 blocks. En effet, advenant un bug tardivement détecté, il pourrait s’avérer théoriquement nécessaire de reculer la blockchain. 100 blocks correspond à environ une journée. Ainsi à mon avis une baleine qui vendrait over the counter à un étranger 100000 BTC devrait étaler sur quelques jours.

    Svp, Il faudrait prévenir ces deux chercheurs!

    • Georges Laloutre dit :

      Expert ? Hahaha. Aucune réponse sur la menace chinoise, utilisation de l’argument de l’autorité pour défendre son bout de gras. Le BTC était le premier arrivé, ça ne veut pas dire qu’il est le meilleur et encore moins qu’il a un avenir.

      • Carl Bilodeau dit :

        Le BTC a aussi une petite taille de block contrairement aux autres cryptos. Cela le rend résistant aux gouvernements qui peuvent certe lui nuire, mais ne peuvent l’anéantir car un noeud BTC complete peut rouler sur un simple téléphone avec une petite connexion internet. C’est comme un réseau décentralisé de milliers de petite fourmis. Donc impossible de toutes les exterminer. Une nouvelle monnaie chinoise digitale sera un stable coin ce qui est un outil formidable pour tout Trader.

  3. BONINU dit :

    Faut surtout prouver que même si BTC est un crytpo la plus intéressante…En 2020, le BTC va chuter petit à petit ! Si tout le monde se décide à investir à nouveau ( sans escroquerie dans un plate-forme d’un nouveau genre ); ppeut-êtreil va se produit ce que tout investisseurs attendent avec impatience ?

Votre email ne sera pas publié. En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

*

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017-2021 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER