Bitcoin et Iles paradisiaques : Les Caraïbes, nouveau paradis Crypto

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance

La nouvelle finance se fait une place au soleilBitcoin (BTC) est parti pour s’installer sur les plages paradisiaques de l’île Bequia dans les Caraïbes. Il y comble un vide dû au retrait des banques internationales, avec des résidents qui n’ont plus accès à des services bancaires de base.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est CTA-achat-Ethereum-ETH-trop-tard.png.

Crypto-gadget : pas sur les plages de sables fins !

Selon un article d'Euronews, les résidents et les visiteurs de l'île de Bequia peuvent désormais payer des biens et des services en Bitcoin. Le BTC peut aussi bien être utilisé pour acheter des biens immobiliers, que de la nourriture. L’île Bequia a d’ailleurs gagné le surnom d’île Bitcoin dans l'opération.

L’île fait partie de Saint-Vincent-et-les-Grenadines. Elle compte 5 000 résidents. 39 villas de luxe pouvant être achetées en Bitcoin, y ont été construites dans le cadre du projet One Bequia soutenu par l’entrepreneur Storm Gonsalves. Ce dernier voulait “surprendre le monde” à travers un nouveau mode de financement d’un projet immobilier dans les Caraïbes réputées surtout pour leur atmosphère détendue.

Le système financier traditionnel abandonne progressivement les îles des Caraïbes. Cette décision en faveur des cryptomonnaies viserait selon Gonsalves, à résoudre ce problème. Pour l’entrepreneur, les cryptomonnaies sont “une réponse aux défis très réels auxquels sont confrontées les communautés insulaires de plus en plus coupées des facilités bancaires classiques.”

Les cryptos pour reconstruire un pont

Gonsalves évoque la Grenade, Saint-Kitts-et-Nevis, Antigua-et-Barbuda et Sainte-Lucie, comme des exemples de nations insulaires des Caraïbes qui ont adopté le DCash. Cette mesure est une réaction à leur isolement croissant du commerce international. Illustration de cette dynamique, les Bahamas ont émis leur monnaie numérique, le Sand Dollar.

Les grandes banques internationales se sont engagées dans un processus de derisking, qui consiste à retirer les services bancaires intermédiaires aux petites banques locales. Ces dernières ne peuvent alors plus réaliser de transactions internationales. L’île de Bequia accepte les transactions en dollar des Caraïbes orientales. Elle abrite la Bank of Saint Vincent and the Grenadines.

Après les paradis fiscaux, place aux paradis des cryptos : jusqu’où iront les îles des Caraïbes en matière d’adoption des cryptomonnaies et de la blockchain ? Les projets de création d’un Etat avec un système monétaire et financier décentralisé ont plus de chance de réussir s’ils sont menés dans un premier temps à petite échelle, avant de scaler. Pour les cryptophiles les plus optimistes, l’île Bitcoin peut être considérée comme un projet pilote, en vue de créer sur de bonne base les futurs “pays Bitcoin”.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est CTA-achat-Bitcoin-BTC-trop-tard.png.
Zoé De la Roche

Auteur

Fan de Bitcoin, in love de Litecoin, amie d'Ethereum, j'ai une tendance marquée à friendzoner les shitcoins dont le seul projet d'avenir est de vous délester de vos rêves de prospérité ! J'essaie de n'être maximaliste de rien, je recherche plus les convergences entre ancien et nouveau monde Apprentie-mineuse à mes heures :-)

  1. Avatar Dumbphone dit :

    “Pour les cryptophiles les plus optimistes, l’île Bitcoin peut être considérée comme un projet pilote, en vue de créer sur de bonne base les futurs “pays Bitcoin””. Nous verrons si cette phrase est visionnaire, personnellement j’aime y croire.

Votre email ne sera pas publié. En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

*

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017- 8Decimals - Tous droits réservés.


PARTAGER