Bitcoin est un échec, selon le G7

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance
pub

Promis, ce n’est pas une blague – C'est officiel mesdames et messieurs : que vous soyez crypto-addicts de la première heure, spéculateurs compulsifs ou juste curieux, le G7 a un message pour vous : Bitcoin, le roi des cryptomonnaies, aurait « échoué ». Vous ne pourrez pas dire que vous n'avez pas été prévenus.

A force de se répéter, on finit par y croire

Le G7 a rendu son rapport sur l'impact des stablecoins à l'échelle mondiale. Le moins que l'on puisse dire est que les pays membres sont précautionneux face aux cryptomonnaies, quelles qu'elles soient.

Avant de s’intéresser au problème central des stablecoins, le G7 prend le temps de se prononcer d’abord sur les premières cryptomonnaies :

« La première vague de cryptoactifs, dont Bitcoin est le plus connu, a jusqu'à présent échoué à la fois comme moyen de paiement et comme réserve de valeur. »

Le Bitcoin et ses congénères cryptographiques sont donc renvoyés à leurs vils statuts d'actifs « hautement spéculatifs » grossièrement destinés à des « activités illicites ».

Méfiance absolue envers les stablecoins

Des premières indiscrétions à propos de ce rapport laissaient présager le pire en début de semaine. Nous ne serons donc ni surpris, ni choqués, ni déçus : le projet Libra de Facebook est lui aussi taillé en pièces, notamment du fait des nouveaux risques qu'un projet de stablecoin ferait courir au système financier classique.

Pas plus tard qu'hier, le ministre des Finances français Bruno Le Maire affirmait encore sa crainte de voir de telles monnaies privées venir concurrencer puis dépasser les monnaies étatiques.

Les stablecoins apparaissent donc comme une possible menace pour les membres du Groupe des Sept. S’adossant aux monnaies fiduciaires, ces cryptos émergentes pourraient faire de meilleures copies que leurs devises fiat d'origine… Mais ce ne sera pas une raison pour se précipiter.

Le rapport précise d'ailleurs à ce propos :

« Aucun projet mondial de stablecoin ne devrait commencer à fonctionner tant que les défis et les risques juridiques, réglementaires et de surveillance (…) [n'auront pas trouvé de réponses] adéquates, au moyen de conceptions appropriées et en adhérant à une réglementation claire et proportionnée. »

Même si les débats s'annoncent donc longs et complexes pour le G7, reste la possibilité de réfléchir à des monnaies numériques de banques centrales :

« (…) les banques centrales, individuellement et collectivement, doivent évaluer la pertinence de l'émission de monnaies numériques [adaptées], au regard des coûts et des avantages pour leurs juridictions respectives ».

Une réflexion qui prendra probablement du temps, mais qui est dans l'air du temps. Difficile désormais de voir un sommet financier se dérouler sans commentaire à ce propos : les régulateurs de tous bords vont sans doute louer les mérites de ces monnaies numériques – contrôlées – un moment.

Auteur

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

  1. Sam dit :

    Certes et les monnaies d États ne sont pas spéculatives ? Les transactions financières sur les marchés financiers sont également très.faible en faveur de l’économie réelle.

  2. Black dit :

    Les banques dans le monde entier sont en train de se faire dessus.
    Elles s’aperçoivent depuis des mois maintenant que les humains préfèrent acheter des crypto actif plutôt que des monnaies nationales.
    Ce qui montre bien entendu le manque de confiance totale dans les monnaies papier nationale qui sont imprimés par les banques centrales pour renflouer les banques privées.
    Donc si vous aussi vous voulez avoir du pouvoir d’achat acheter du Bitcoin simplement.
    Et ne leur vendez jamais. Sauf à bon prix.

  3. Sylvain Privé dit :

    La réaction de Bruno Lemaire n’est absolument pas celle indiquée dans cette article, vérifiez vos sources : il ne juge pas de l’effet d’une telle monnaie, il juge le fait qu’elle soit détenu par un groupe privé qui n’est pas vraiment connu pour son respect des données, j’ai cité Facebook. Et c’est pour celà qu’il souhaite une discussion avec les européens pour créer une monnaie de ce type justement …

    • Rémy R. dit :

      En tout cas c’est sûr : le G7 a complètement échoué à estimé le potentiel de Bitcoin et des cryptos (ou alors ils l’ont trop bien compris et continuent à faire semblant…).

  4. Squara dit :

    On ne cesse d’inventer des produits bidons pour attirer les Gogos, tous les placements papiers ,cryptos, etc sont hautement speculatifs.
    Ces placements enrichissent le petit nombre qui les crées et les exploite et appauvrissent la majorité des investisseurs ,Ex : emprunts Russes , Canal de Panama , Euro-tunnel, Enron, et Bientot ,GE ,Boeing, Bitcoin, Wework,

  5. MustardMan dit :

    On verra quel est le véritable échec lors de la prochaine (et proche !) crise économique: le bitcoin, ou la finance traditionnelle ?

  6. Truman dit :

    Wahou !!! On sent la trouille au niveau des grandes puissances !

  7. Maam dit :

    Comment envoyer de fonds dans mon compte PayPal.me à partir de mon portefeuille blockchain qui refuse mon lien de payment paypal

  8. Kingsalomon dit :

    La décision du G7 est la confirmation que les crypto sont dans le vrai faut donc y investir
    Ces gens dans leur désire de contrôler le monde n’accepterons jamais que la crypto vienne déranger leur plan. Mais c’est trop tard la masse a vu dans leur plan macabre
    Je vous conseille de tapper sur YouTube pour chetvher ‘e documentaire intitulé L’ argent Dette et vous comprendrez l’enjeu de la monnaie
    C’est maintenant ils viennent de faire la publicité du bitcoin et les autres crypto-monnaie
    Toutes les raisons qu’ils donneront sont fallacieux
    Que celui qui est averti se positionne

    • Joseph Layec dit :

      Chacun fait ce qu’il veut mais ne doit pas se plaindre après

    • Rem dit :

      Ceux qui contrôle La finance contrôle également le marché des cryptos.. Leur but est de remplacer le système monétaire et financier actuel par des cryptos afin d’avoir un contrôle total ( traçabilité via la blokchain et éradication de la monnaie papier) et également de voler l’argent du peuple (via la prochaine crise financière et monétaire qui se profile). Tout est déjà prévu depuis plusieurs années.. wait and see

  9. Julien dit :

    Le Bitcoin n’a échoué nulle part. Il disent ça car il n’arrive pas à contrôler cette monaie la et ça les rends dingue… On verra qui auras raison quand toutes ces putains de banque créeront leurs propre crypto pour essayé de rattraper le navire sauf qu’il sera trop tard. Le Bitcoin est une réserve de valeur! peut être encore trop spéculative a cause de gros porte feuilles qui font la pluie et le beau temps mais celà à toujours existé avec la monaie fiduciaire. Bref que du blabla encore.

  10. Moon dit :

    “destinés à des « activités illicites ».”
    il n’y a pas plus tracable que la blockchain t’es sur de savoir de quoi tu parles ?
    (wai désolé jte tutoie … )

    “nouveaux risques qu’un projet de stablecoin ferait courir au système financier classique.”
    Bien , c’est exactement le but de ce système … renverser l’ancien … et c’est justement pour ca que des organismes comme le G7 publient des rapports dans ce genre … pour essayer de préserver les aquis qui les place en haut de la pyramide … et les voir en flippe comme ca … rien que ca c’est une victoire des cryptos ….

  11. trade dit :

    2019 sa parle encore de speculation est d’actif il sont du mal a comprendre .

  12. frotifrota dit :

    Si le Bitcoin était utilisé comme monnaie il serait tout simplement interdit. parce que la fabrication de la monnaie sont des monopoles d’état. Si demain ils constatent que l’on n’utilise plus l’Euro ils bloqueront les cryptomonnaies. Et c’est une illusion que de dire qu’ils ne peuvent pas arrêter le système. Si un pays agit en justice tous les autres pays seront obligés de respecter les règles et ainsi pratiquement tous les serveurs seront traqués, les vendeurs de bitcoin seront fermées.

    Donc c’est un cadeau que de dire que le Bitcoin est un échec.

Votre email ne sera pas publié. En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

*

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017-2021 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER