30 millions pour un réseau social décentralisé – L’ancien directeur de Coinbase fait affaire avec a16z

Un réseau social en mode Web3 – On a tendance ces derniers mois à mettre le mot Web3 à toutes les sauces et à considérer que toute nouveauté sur la blockchain relève de cet internet nouvelle génération. En réalité, les contours du concept sont encore un peu flous, mais l’idée principale reste la décentralisation. Et dans ce domaine, les investissements sont colossaux de la part des professionnels ! Chacun cherche à miser sur le prochain Google ou le futur Facebook. Et justement, le célèbre fonds Andreessen Horowitz vient de lever 30 millions pour un projet de réseau social « suffisamment décentralisé » appelé Farcaster. Détails à suivre.

Des anciens de Coinbase créent leur réseau social

A16z est le petit surnom de ce fond d’investissement basé en Californie et spécialisé dans les nouvelles technologies. Andreessen Horowitz mise sur le Web3 et dépense des millions de dollars pour être à la pointe de l’innovation. Ils viennent de mener un tour de table de financement pour une startup prénommée Merkle Manufactory. Ils ont levé 30 millions de dollars.

Cette entreprise a été fondée par deux anciens responsables de chez Coinbase : Dan Romero et Varun Srinivasan. Ces deux entrepreneurs sont installés en Californie et développent actuellement un réseau social d’un nouveau genre qu’ils ont baptisé Farcaster. Dan Romero explique :

« Notre objectif était de créer un protocole crédible et neutre où les utilisateurs ont des relations directes avec leur public et où les développeurs ont la liberté de créer de nouvelles applications sans autorisation. Nous […] avons finalement construit Farcaster, un protocole suffisamment décentralisé pour créer des réseaux sociaux. »

Mais qui dit décentralisation ne dit pas forcément blockchain :

« Certains pensent que la décentralisation nécessite que l’ensemble du réseau social soit sur une blockchain. Ceci est inutile et même indésirable. Les réseaux sociaux génèrent des pétaoctets de données chaque année, ce qui peut être très coûteux à stocker en chaîne. »

Farcaster sera-t-il le réseau social décentralisé du futur ? Le fonds Andreessen Horowitz y croit et investit 30 millions de dollars.

>> Les tweets décentralisés c’est bien, mais Litebit et ses 20$ de bonus, c’est mieux ! (lien affilié) <<

Les particularités de ce projet appelé Farcaster

Sur le blog de Varun Srinivasan, on peut trouver quelques explications techniques sur ce réseau social nouvelle génération dont le nom de code est RSS+. Pour lui, le maitre mot est décentralisation, mais pas n’importe comment. Il commence par émettre quelques critiques envers le système existant :

« Chaque année, les réseaux sociaux centralisés imposent davantage de restrictions sur ce que les utilisateurs et les développeurs peuvent faire. Ils semblent croire que limiter les choix est la voie vers un réseau sain. Alors que c’est l’inverse qui est probablement vrai. »

Avant de développer sa propre idée d’un réseau social « suffisamment décentralisé » :

« Un réseau social atteint une décentralisation suffisante si deux utilisateurs peuvent se trouver et communiquer même si le reste du réseau veut l’empêcher. »

Enfin, il détaille par quels moyens il pense y arriver :

« Il existe trois problèmes difficiles liés à la décentralisation des réseaux sociaux qui ont ralenti l’adoption : la mise à l’échelle des réseaux, la décentralisation du registre des noms et la création de nouveaux standards. Mais pour la première fois, il existe des solutions pratiques à ces trois problèmes. »

Varun Srinivasan termine en appelant les développeurs et les ingénieurs du monde entier à venir les aider à construire le réseau social du futur. « Si vous êtes un constructeur ambitieux qui veut changer le monde, c’est un excellent domaine de recherche dans lequel commencer à travailler. » Peut-être que Farcaster sera le Facebook ou le Twitter du futur. En tout cas certains investisseurs y croient dur comme fer. Ce qui serait bien, c’est que dans ce fameux Web3 on puisse échapper aux arnaques qui pullulent sur notre bon vieux Web2. Mais ça, c’est une autre histoire.

Inutile d’attendre que les réseaux sociaux soient décentralisés pour préparer l’avenir. Inscrivez-vous dès maintenant sur la plateforme LiteBit, et profitez de 20 € en cadeau de bienvenue pour faire le plein de cryptos à prix cassés (lien affilié).

Ben Canton

Prof à la ville comme à la scène, vulgariser et expliquer c'est mon quotidien. Crypto-agnostique pratiquant, je cherche la lumière dans les ténèbres des internets en essayant d'éviter les querelles de chapelles ! En attendant la révélation, j'achète du Bitcoin pour mes enfants et je m'enthousiasme pour les projets à destination du grand public.

Recevez un condensé d'information chaque jour