Tuto : prêter de la puissance de calcul à iExec et gagner des RLC

Trading du CoinTrading du Coin

Le premier “Workerdrop” d’iExec avait eu lieu cet été. Comme nous l’avions brièvement expliqué, l’évènement permet d’échanger la puissance de calcul de son matériel informatique contre des récompenses en RLC, les tokens à la base du système de cloud computing d’iExec. Nous allons essayer d’en apprendre un peu plus dans cet article.

iExec RLC (RLC)

€ 0.17900.00005481 BTC
Change
  • 1h
    0.15%
  • 24h
    1.39%
  • 7j
    9.4%
Rang
161
Market Cap
€ 14.33M
Volume 24h
€ 363,088
Supply
80.07M /

Troisième “Workerdrop” et implémentation du PoCo

Ce mardi 18 décembre à partir de 16h heure française, la startup iExec organise son troisième Workerdrop : une bonne occasion pour découvrir comment louer la puissance de calcul de sa machine et gagner quelques RLC en retour.

Chacun de ces Workerdrops permet à iExec de tester son infrastructure, et d’implémenter de nouveaux éléments de son système. Avec ce 3ème test, il s’agira d’implémenter l’algorithme de consensus complet de ‘Proof-of-Contribution’ (PoCo, ou ‘Preuve de contribution’).

Cela implique que les travailleurs (‘workers’) mettent en jeu des fonds – un peu comme avec le Proof-of-Stake – avant d’exécuter une tâche, afin de servir de dépôt de garantie temporaire, pour garantir que le calcul est effectué correctement et non falsifié.

Configuration minimum

Pour faire tourner la machine virtuelle (VM) d’iExec, la configuration matérielle minimum est la suivante :

  • 4 Go de mémoire vive (RAM)
  • Processeur (CPU) double cœur
  • Systèmes d’exploitation : Linux, macOS ou Windows

Installer la machine virtuelle d’iExec

Il faut d’abord télécharger et installer VirtualBox pour pouvoir lancer la VM. iExec recommande la version VirtualBox 5.2.16 et le guide de téléchargement est disponible ici.

Ensuite, il faudra télécharger la ‘iExec Worker VM’.

Et enfin, il faudra importer (Import) la machine virtuelle dans VituelBow (voir image ci-dessous).

tuto iExec réglages

Il suffira alors de cliquer sur Start pour lancer la machine virtuelle d’iExec.

Tuto iExec Start

Créez et importez votre wallet

Créez un nouveau wallet Ethereum (ETH) – ou en utiliser un existant – et récupérez le fichier Keystore du wallet, afin de l’importer en copiant son contenu dans le fichier encrypted-wallet.json qui se trouve dans le dossier « iexec » sur le bureau de la machine virtuelle.

Créditez votre wallet avec un peu d’ETH et de RLC

Votre wallet devra comporter un minimum d’ethers et de tokens RLC comme suit :

  • Au minimum 0,2 ETH, sachant que les frais de transaction (GAS) ne seront que d’environ 0,025 ETH
  • Au minimum 10 RLC, ces tokens RLC sont bloqués uniquement pendant le temps de calcul, et renvoyés à la fin de la tâche.

Démarrer la VM iExec Worker

Il faudra commencer par cliquer sur « Launch Worker » sur le bureau de la machine virtuelle (voir image ci-dessous).

Ensuite, il faut entrer un nom pour le travailleur (worker name) et le mot de passe du wallet (wallet password).

tuto iExec ID

A ce stade, la machine est configurée et lancée, il n’y a plus qu’à attendre que les RLC tombent dans votre wallet.

Récompenses

La récompense par travail a été fixée à 69 RLC. Un travail est répliqué sur 3 machines de travail différentes, et la récompense sera répartie entre elles en fonction de la réputation.

Pour voir le guide complet d’iExec (en anglais) sur leur blog, vous pouvez cliquer ici.

PARTAGER
Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.