Telegram TON GRAM

Telegram repousse la distribution des tokens GRAM

Trading du CoinTrading du Coin

Nous vous en parlions hier : Telegram est déterminé a lancé sa blokchain TON (Telegram Open Network) dès que possible. Mais la Security & Exchange Commission (SEC) ayant obtenu une suspension de l’émission des tokens GRAM, le projet se voit obliger de reporter cette émission d’un an supplémentaire.

Une histoire sans fin ?

Fin mars, la SEC américaine a réussi à obtenir la suspension de la distribution des tokens GRAM, la cryptomonnaie native de la blockchain TON de Telegram.

La SEC avait entamé cette poursuite judiciaire dès octobre 2019, estimant que Telegram avait violé les lois américaines sur l’émission de valeurs mobilières (securities). Cela avait obligé le CEO du projet à demander à ces investisseurs s’ils acceptaient de reporter la distribution de GRAM. Ces derniers ont effectivement accepté, avec une date reportée à ce 30 avril 2020.

Comme il n’était de toute évidence pas possible de respecter cette date, une nouvelle lettre aux investisseurs a été envoyée par Telegram. Selon cette lettre, obtenue par CoinDesk, la société de Pavel Durov propose de restituer jusqu’à 72 % de la participation de chaque investisseur.

Mais pour ceux qui ne sont pas pressés de revoir leur investissement, Telegram propose une option alternative, avec un bonus d’incitation supplémentaire s’ils acceptent d’attendre un an de plus :

« En signe de gratitude pour votre confiance en TON, nous vous offrons également une autre option, pour recevoir 110% de votre investissement initial d’ici le 30 avril 2021, soit 53% de plus que le montant de résiliation ».

GRAM-ICO-1

La technologie progresse en attendant une issue judiciaire

La proposition est d’autant plus alléchante que les progrès techniques continuent. De nouveaux éléments de code ont même été publiés sur le GitHub du projet TON il y a à peine 3 jours de cela.

Une première version de site officielton.org – a également été mis en ligne dans le même temps, et une fondation communautaire pour TON a été créé par certains des promoteurs et investisseurs du projet. Cette communauté aurait elle aussi lancé un testnet de TON mi-avril, ce qui en ferait 3 pour le projet, avec le testnet de Telegram et celui de TON Labs (un partenaire technique qui travaille sur TON OS).

Malgré les ennuis judiciaires, la blockchain TON continue à se mettre en place. Il faudra toutefois trouver un compromis avec la SEC et la justice américaine, si le projet ne veut pas risquer d’être entravé davantage.

Illustration : AlekseyIvanov/Shutterstock.com

Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici