Ripple-xrp-1

Ripple : demande de renvoi rejetée en Floride

Trading du CoinTrading du Coin
0
(0)

Ripple sort victorieux… pour le moment – Nous vous en avions parlé début juillet : Ripple, déjà visé par deux plaintes, était alors attaqué en Californie par un investisseur mécontent. Perdant après un investissement malheureux, il avait décidé d’essayer de faire reconnaître officiellement le XRP comme un security.

Dans ce contexte, la vente de XRP se verrait assimilée à une vente illégale d’actions par la SEC, et les conséquences pourraient être catastrophiques pour Ripple, la société-mère émettrice des XRP.

justice-droit-regulation

Rappel des événements

Le plaignant a donc d’abord tenté de faire juger son affaire localement en Californie, mais devant un Tribunal Supérieur à San Francisco. Devant la tournure défavorable prise par les événements, il a formulé le 1er août une demande officielle pour obtenir le renvoi de son affaire devant une Cour de District locale, toujours en Californie. Pour rappel, les deux autres affaires ont été transférées du niveau local à des tribunaux fédéraux. La crainte du plaignant de perdre son affaire pourrait expliquer cette stratégie : mieux vaudrait perdre le procès localement qu’au niveau fédéral, ce qui pourrait créer un précédent positif pour Ripple.

Comme on s’en doute, ce n’est probablement pas dans cette idée que le plaignant a attaqué Ripple et son PDG en première intention.

Dernière décision de justice

Le plaignant a donc déposé une demande de renvoi. Cette procédure permet de demander de faire rejuger une affaire devant un tribunal de niveau inférieur, dans le cas où des défaillances sont identifiées dans la tenue du procès en question. Notamment, le plaignant a tenté de démontrer que le procureur n’adoptait pas une stratégie ad hoc lors du procès, et que par conséquent Ripple était favorisé au cours de celui-ci.

homme-surprise-lunette

La Cour a jugé qu’après consultation des différents documents fournis par les deux parties, aucune démonstration de manquement au processus légal n’avait pu être formellement établie. Par conséquent, le tribunal a jugé qu’il n’y avait pas lieu d’accorder la demande de renvoi du plaignant.

Affaire(s) à suivre !

Ripple XRPCette décision ouvre donc la porte à un futur jugement de ce cas au niveau fédéral, comme pour les deux précédentes plaintes déposées contre Ripple. Ces deux plaintes visent déjà au reclassement du XRP comme une security, ce qui pourrait conduire au regroupement futur de ces trois plaintes en un seul et même procès. Ripple est donc toujours sur le fil du rasoir… pour encore un petit moment.

Sources : ETHEREUM world news ; Chepicap ; Bitcoinist || Images from Shutterstock & Giphy.

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne 0 / 5. Nombre de votes : 0

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Grégory Guittard
Rédacteur en chef du JDC, Bitcoin Maximaliste, Blockchain-sceptique. Je fais une allergie à la sacro-sainte Blockchain censée nous sauver tous, façon délire christique. La perspective d'un moyen de paiement pair-à-pair, décentralisé et non censurable (Bitcoin) est ce qui me semble réellement révolutionnaire dans la cryptosphère. Si j'ai écrit une énormité, n'hésitez pas à m'envoyer vos remarques et autres vociférations directement à [email protected]

5 Commentaires

    • Bonjour Ayoub,
      Je vous fais mes excuses : je trouvais que j’avais pondu un article relativement factuel concernant Ripple. Pas de jugement de valeur, juste une description des procédures légales en cours, aucune remarque sur le plaignant ou sur Ripple en tant que tel. Et pourtant, ça n’a pas été facile, je vous l’avoue.
      Soufflez un coup, buvez un grand verre d’eau, et surtout ne vous inquiétez pas : aucune haine de ma part concernant le XRP, juste de l’indifférence. Sans compter que quoi que j’écrive, restez tranquille, je n’ai pas le pouvoir de provoquer par mes écrits un dip plus massif que celui que le XRP a subi seul comme un grand sur les derniers mois écoulés.
      Bonne journée.

    • Ayoub le petit haineux qui rage car le cours du Ripple est en mode PLS. Et qui tente de trouver des responsable. Ripple n’est pas une crypto, c’est de la merde, et pour preuve ils sont obligé de payer madonna et snoop dogg pour se faire de la pub.

      • Marvin, laissons de côté l’analyse TA des courbes du XRP un moment.
        Prenons le temps de nous poser et de réfléchir sérieusement au dilemme central que pose le XRP : au delà de l’aspect purement cryptographique, vous avouerez quand même qu’un single “XRP to the Mooooooon” signé Snoop Dogg ft. Bill Clinton, ça aurait de la gueule et ça changerait sans doute la face du monde de la musique contemporaine.

      • Effectivement Ripple n’est pas une crypto mais plutôt une entreprise.
        C’est le XRP qui est une crypto ou plutôt en anglais “a digital asset”.
        C’est la plus performante des cryptos, la plus sûr, pas d’attaque à 51% possible et de centralisation en Chine comme le Bitcoin et les autres cryptos PoW qui se minent.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici