Revenus passifs et décentralisation totale : Aleph.im lance une année 2021 pleine d’espoir

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance

Alors que l’attention est tournée vers Bitcoin, plusieurs entités développent dans l’ombre, les outils de la finance de demain. Celle-ci sera open-source et décentralisée, et permettra d’ouvrir un nouveau chapitre de l’émancipation économique. Malgré le fleurissement d’une multitude de projets et initiatives, elles auront besoin d’une caractéristique essentielle : la décentralisation TOTALE de leur protocole. Découvrons ensemble Aleph.im, prétendant de poids à l’accomplissement de cette dernière.

Ceci est un article promotionnel proposé en collaboration avec Aleph.im.

Un concurrent direct d’AWS

Avant d’énumérer ensemble, les évolutions d’un des projets phares de la finance décentralisée (DeFi), une cure de rappel est de rigueur. La mission principale d’Aleph.im est de permettre l’atteinte d’une décentralisation ultime pour les protocoles et applications qui se veulent appartenir au mouvement DeFi. Pour cela, Aleph.im propose une solution tout en un d’outils de base de données, de puissance de calcul et d’identification, ayant pour caractéristique commune la décentralisation.

Concurrent direct d’AWS et Firebase, l’équipe de Moshe Malawach (CEO de Aleph.im) a vécu une année 2020 forte en émotion. Après avoir opéré une refonte des Tokenomics et introduit un mécanisme de staking, les investisseurs ont pu générer des revenus passifs tout en sécurisant et fluidifiant le réseau.

Dés son lancement, la priorité d’Aleph.im fut d’assurer une interopérabilité maximale, afin d’élargir son spectre d’utilisation. C’est à l’origine les blockchains Ethereum, Nuls et Neo qui se sont vues intégrées. Lors du Q4 2020, Polkadot et Cosmos ont elles aussi été greffées. Ce sont désormais toutes les applications décentralisées présentes sur ces blockchains respectives qui peuvent utiliser la technologie Aleph.im

Revenus passifs & Staking

Un bon projet blockchain se doit de trouver l’équilibre entre engouement, incitation financière, et effet de réseau. Que ce soit au travers de Nodes ou via un mécanisme de staking qui vient tout juste d’être lancé en Décembre 2020, les participants du projet Aleph.im affichent des revenus passifs conséquents : 112% pour les opérateurs de Nodes et 24% pour les stakers.

Annoncement officiel Aleph.im

150,000 jetons Aleph ont été rétribué aux supporters du projet seulement 5 jours après le lancement du mécanisme de récompense, et c’est aujourd’hui 35% des actifs en circulation qui sont mis sous séquestre. Ce chiffre est conséquent, puisqu’il permet au protocole de s’appuyer sur une infrastructure désormais robuste, et de réduire les pressions spéculatives baissières.

Jamais mieux servi que par soi-même, l’équipe d’Aleph.im a décidé d’utiliser sa propre technologie pour héberger son nouveau site web.

Ce lancement récent illustre à merveille l’étendue des possibilités offertes par cette solution. La présence de données au sein de cloud centralisé est maintenant révolue, et garantira aux créateurs et développeurs une sécurité accrue dans la mise place de leurs projets.

L’année 2021 s’annonce enthousiasmante pour Aleph.im. Avec en ligne de mire, un produit multi facette en constante évolution et l’intégration de nouvelles blockchains et partenariats exclusifs. Moshe Malawach a désormais tous les atouts en main pour faire grandir un écosystème d’ores et déjà bien fourni.

Josselin A.

Auteur

Finance décentralisée, Souveraineté monétaire, Géopolitique. Twitter: @SweetGold9

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017- 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER