iExec

iExec (RLC) : la version 3.1 déployée avec succès

Trading du CoinTrading du Coin

iExec est une société française tirant parti de la blockchain pour décentraliser le cloud computing. L’équipe vient de dévoiler et déployer avec succès la mise à jour 3.1.

La version 3 du protocole iExec, paru en mai dernier, se focalise principalement sur la décentralisation, notamment avec le déploiement des oracles décentralisés. Jusqu’à présent, le service de iExec fonctionnait grâce à certains tiers de confiance.

Les apports de la 3.1

La version 3.1 du protocole amène la décentralisation dans la solution TEETrusted Execution Environment – développée par iExec. Cette solution, tirant parti de la technologie Intel SGX, permet d’assurer un chiffrement de bout en bout lors de l’exécution d’une application.

Ainsi, l’application sera exécutée dans une enclave chiffrée, dont il est impossible d’extraire les données. Cette solution a été implémentée pour assurer aux utilisateurs que peut importe le serveur qu’ils utilisent et la sensibilité de leurs données, personne ne sera en mesure d’analyser ou d’extraire ce qu’il se passe dans leur application.

Décentralisation des workers

Avant la version 3.1, la solution TEE de iExec n’était utilisable que sur les serveurs de leurs partenaires IBMAlibaba Cloud et TF Cloud. Ces fournisseurs sont appelés workers dans l’écosystème iExec et ont pour mission d’effectuer des calculs pour les utilisateurs.

Le principal apport de cette nouvelle version réside dans la décentralisation de ces workers. À présent, les workers ne sont plus uniquement les 3 collaborateurs de iExec mais n’importe qu’elle machine du réseau grâce aux worker pool public.

Ainsi, les calculs peuvent être exécutés sur ces machines non fiables, tant que les machines ont activé les enclaves Intel SGX. La solution iExec TEE assure la protection de toutes les données utilisateur et applicatives concernées.

Le déploiement de cette solution a permis au réseau iExec de connaître une large évolution sur le mainnet Ethereum. L’équipe a enregistré une augmentation de 1000 % de l’utilisation de leur Dapp (application décentralisée). 

L’équipe souhaite à présent se concentrer sur l’amélioration de l’expérience utilisateur ainsi que des interfaces pour la prochaine version du protocole. 

Renaud H.
Étudiant ingénieur en software et en systèmes distribués, crypto-enthousiaste depuis 2013. Touche à tout, entre mining et développement, je cherche toujours à en apprendre plus sur l’univers des cryptomonnaies et à partager le fruit de mes recherches à travers mes articles.

3
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
2 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
plus récent plus ancien Le plus populaire
iexecBlockchainTech
Invité
iexecBlockchainTech

source pour l’augmentation de l’utilisation de 1000% de la dApp svp ?