Ripple XRP flash crash

IEO : pourquoi MATIC a perdu 55% de sa valeur ?

Trading du CoinTrading du Coin

Le projet Matic Network (MATIC) a été la 4ème IEO propulsée par Binance il y a quelques mois de cela, via son portail dédié – le Binance Launchpad. Ce 10 décembre, un crash violent vient de se produire sur le cours du MATIC, et même si la poussière de ce fracas n’est pas encore complètement retombée au moment d’écrire ces lignes, essayons ensemble de décrypter la raison de cette descente aux enfers.

MATIC : un projet ambitieux promu par Binance

Rappelons tout d’abord que le projet Matic Network a été financé par une émission de tokens de type Initial Exchange Offering (IEO) en avril 2019 soutenue par l’incubateur Binance Launchpad du célèbre crypto-exchange éponyme.

MATIC se veut comme une solution de seconde couche pour Ethereum (ETH), afin d’en améliorer la scalabilité. Le projet souhaite exploiter une version modifiée de la technologie Plasma, avec des sidechains (chaînes parallèles à la blockchain principale) basées sur un consensus par preuve d’enjeu (PoS) et non par preuve de travail (PoW) comme c’est le cas pour l’instant sur Ethereum.

Jusqu’à ce mardi, tout semblait bien se passer, car après 2 semaines de hausse soutenue,​ le cours du MATIC avait même frôlé brièvement le x10 par rapport à son cours post lancement d’IEO.

Mais tôt dans la matinée du 10 décembre, le prix du token MATIC a violemment décroché à la baisse, perdant jusqu’à 70% de sa valeur, avant de se stabiliser autour de 55% de perte au moment d’écrire ces lignes.

Des baleines effrayées par un simple tweet ?

Bien qu’il soit encore bien trop tôt pour l’affirmer, tout semble s’être emballé suite à un tweet de l’investisseur Samuel JJ Gosling (compte @xGozzy), qui aurait mal estimé un pourcentage de token MATIC transféré par la Fondation Matic Network sur Binance.

Alors que dans un premier temps, il a estimé que 15% des tokens MATIC avaient été envoyés sur Binance, il ne s’agirait en fait que de 2,7% (290 000 000 MATIC) selon une publication de la Fondation Matic Network. Samuel Gosling s’est également excusé, dans un 2ème​ tweet, d’avoir mal estimé ce pourcentage (voir ci-dessous).

Alors que les premières accusations de manipulation par la fondation de MATIC commençaient à pleuvoir, Changpeng Zhaoalias « CZ », le CEO de Binance – a tenu à couper court à ces rumeurs par un tweet :

« Notre équipe enquête toujours sur les données, mais il est déjà clair que l’équipe de MATIC n’a rien à voir avec cela. Un certain nombre de gros traders ont paniqué [en vendant massivement] (…) ».

Ce flash crash de MATIC ne serait donc dû qu’à des baleines en plein FUD après un seul tweet ? C’est en tout cas la version officielle de Binance et de la Fondation Matic Network. Le temps nous permettra de savoir s’il n’ y a pas un peu plus qu’une peur déraisonnable dans ce violent mouvement baissier du MATIC.

Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici