FMI-rapport

FMI : Bitcoin l’ultime évolution de l’argent

Trading du CoinTrading du Coin

Après un premier rapport du Fonds Monétaire International (FMI) fin avril dernier, dans lequel on pouvait lire que les cryptomonnaies « ne posent pas de risques majeurs », l’institution internationale sort un nouveau rapport sur les cryptoactifs.

Le FMI fait un aveu dans ce rapport : il s’inquiète de l’afflux sur les cryptomonnaies, qui pourrait faire baisser la demande en monnaies-dettes produites par les banques centrales (qui s’en donnent à cœur joie, en matière d’impression monétaire).

« Les cryptoactifs pourraient un jour réduire la demande en monnaies des banques centrales. » Extrait du rapport

Parmi les autres éléments du rapport, nous pouvons noter ceci :

« Nous ne pouvons exclure la possibilité que certains cryptoactifs soient plus largement adoptés et remplissent mieux les fonctions de monnaie dans certaines régions ou dans des réseaux privés d’e-commerce. »

Et également :

« Un tel changement aurait pour conséquence une modification de la façon dont l’argent est créé à l’ère numérique : de l’argent du crédit [dette] à l’argent des marchandises (…) »

En outre, le FMI a également présenté un dessin de l’évolution de l’argent avec une image d’un bitcoin comme évolution ultime, dessin affiché sur la première page du site internet du FMI.

FMI
Source : FMI

Cité par CCN, Dong He, le directeur adjoint du département des marchés monétaires et de capitaux du FMI, a ajouté que :

« En tant que moyen d’échange, les actifs cryptographiques ont certains avantages. Ils offrent une grande partie de l’anonymat des espèces tout en permettant des transactions sur de longues distances, et les unités de transaction peuvent potentiellement être plus divisibles. Ces propriétés rendent les cryptoactifs particulièrement attractifs pour les micropaiements dans la nouvelle économie numérique basée sur le partage et les services. »

Le rapport note cependant que les cryptomonnaies ont du mal à devenir une unité de compte standard. Selon Dong He, pour le moment, les cryptoactifs sont trop volatils et trop risqués pour constituer une menace pour les monnaies fiduciaires.

FMI-crypto

Le rapport du FMI conclut en précisant que les banques centrales vont, par contre, devoir s’adapter et proposer une monnaie fiduciaire plus attirante qu’actuellement, voir créer leur propre monnaie numérique. En tout cas, le match (et l’avenir) semble tourner en faveur des cryptomonnaies sur le long terme, et c’est le FMI qui le dit !

Sources : Bitcoin.com  ; CCN ; FMI || Images from Shutterstock

PARTAGER
Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

3 Commentaires

  1. Je suis matérialiste et je pense que les cryptos sont une sorte de pyramide qui connaîtra un problème quand les spéculateurs à long terme voudront se retirer.
    Leurs instigateurs trouveront ils un organe régulateur non contraire à la philosophie d’origine ?
    Je préfère l’or.

  2. Ce qui n’est jamais assez pris en compte dans toutes ces analyses “boule de crystal” c’est que c’est une technologie en trés rapide évolution et la cryptomonnaie d’aujourd’hui n’a rien a voir avec celle de dans 10ans.
    – Le systeme de creation de monnaie sera-t-il le même dans 5 ans, 10 ans?
    – Quelle influence aura sur les entreprises et utilisateurs le déploiement de lightning network (et autres surcouches similaires) si il est déployé un jour massivement?
    – Les entreprises du web vont-elles adhérer au BTC ou attendre que le bon systeme se dessine et créer leur propre monnaie fermée et coiffer tout le monde au poteau (je pense aux GAFA bien sûr)
    etc, etc…

    Dans ce cadre les prédiction et analyses sont assez vaines et vides de sens.

    Wait and see comme on dit.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.