Ethereum Constantinople Hard Fork

Ethereum : le hard fork Constantinople repoussé à début 2019

Trading du CoinTrading du Coin

Le hard fork Constantinople devait avoir lieu sur le réseau Ethereum (ETH) entre les derniers jours d’octobre ou les premiers de novembre. Mais il avait déjà été reporté sur le TestNet Ropsten, pour quelques jours, par mesure de sécurité. Et c’est justement la survenue de problèmes techniques, suite à l’implémentation de Constantinople, qui reporte ce hard fork à 2019 pour le MainNet.

Lors d’une récente réunion de l’équipe de développement de Constantinople, le hard fork a officiellement été retardé jusqu’en janvier ou février 2019.

Comme indiqué dans un tweet d’Afri Schoeden, développeur Ethereum, le fork ne sera pas mis en place cette année, après avoir rencontré plusieurs problèmes sur Ropsten, le réseau test.

Comme le signale CoinInsider, la veille, c’est Infura, une entreprise d’infrastructures blockchains, qui avait signalé par Twitter :

« En raison d’un problème de consensus avec le fork Constantinople, [le TestNet] Ropsten n’est actuellement pas utilisable. La communauté de développeurs Ethereum est en train d’enquêter. Jusqu’à nouvel ordre, utilisez l’un des autres réseaux de test d’Ethereum ».

Constantinople aurait ainsi causé un problème majeur dans le mécanisme de consensus du réseau test Ropsten d’Ethereum, compromettant son utilisation, tant que les bugs ne sont pas fixés.

Par conséquent, le vendredi 19 octobre, il a été décidé, lors d’une réunion téléphonique entre les développeurs (visible ici sur YouTube, en anglais), un report de Constantinople.

Un tweet d’Afri Schoeden précise que le hard fork ne sera pas implanté sur le MainNet avant fin janvier 2019, au plus tôt.

Notons que ce délai supplémentaire reportera d’autant la réduction de récompense par bloc miné, qui reste pour l’instant à 3 ethers (et qui sera réduit à 2 ethers dès que Constantinople sera implémenté), une bonne nouvelle pour les mineurs d’ETH. Espérons tout de même que des solutions soient trouvées rapidement pour corriger les problèmes survenus sur le TestNet Ropsten d’Ethereum !

PARTAGER
Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.