Ethereum-Classic-ETC

Ethereum (ETH) : Constantinople reporté

Trading du CoinTrading du Coin

Ça devait être la nouvelle de la semaine pour la communauté crypto : l’arrivée du hard fork Constantinople sur Ethereum. Mais malheureusement la mise à jour a été reportée, suite à la découverte d’une faille dans l’EIP-1283. Une nouvelle proposition d’amélioration (EIP) a été mise au point pour combler cette faille, permettant l’implantation de Constantinople dans les prochaines semaines normalement.

Ethereum (ETH)

€ 112.280.03493598 BTC
Change
  • 1h
    0.5%
  • 24h
    2.72%
  • 7j
    7.85%
Rang
2
Market Cap
€ 11.78Md
Volume 24h
€ 2.12Md
Supply
104.90M /

Report et EIP de correction pour Constantinople

Suite à la découverte de la faille de sécurité par ChainSecurity, la première étape avait été de faire une mise à jour d’urgence, reportant le déploiement de Constantinople. Ce report s’est bien déroulé, le bloc N°7080000 ayant été miné et dépassé, sans incident majeur.

La réunion entre les développeurs s’est déroulée comme prévue vendredi soir. Le hard fork Constantinople sera activé au bloc 7 280 000. Il devrait être miné entre le 26 et le 28 février 2019.

La réduction du coût en gas des smart contracts (très attendue des développeurs) apportée par l’EIP-1283 – l’EIP qui doit être patchée – aurait permis de « (…) casser l’exécution [normale] et de voler les fonds » des contrats intelligents vulnérables, selon Ivan on Tech.

Une nouvelle EIP corrective a été faite pour fixer ce bug, ce qui éviterait l’abandon de la 1283, d’après le membre de l’Ethereum Fondation Hudson Jameson : « Cela ne veut pas dire que l’EIP en fera partie [de Constantinople], il pourrait être complètement laissé de côté dans le futur fork (…) mais il y a des choses dans cette EIP qui rendraient les choses plus agréables ».

Correction : nous avons édité l’article suite au commentaire de Simon Polrot, Fondateur d’Ethereum-France.com & consultant ConsenSys. Nous expliquions que la chaine Constantinople d’Ethereum continuait d’être minée postérieurement au fork, sans donner plus de précisions quant à la durée de ce laps de temps de mining, laissant penser que celui-ci était encore en cours. Nous mettions également en avant l’anecdote qu’elle agrégeait plus de puissance de calcul qu’Ethereum Classic (ETC). Ceci était vrai, pendant seulement quelques blocs, comme le montre la capture d’écran suivante :

En rouge, l’évolution du nombre de blocs sur la chaine légitime et sur la chaine illégitime (colonne de droite). On peut voir que la chaine Constantinople a 12 000 blocs de retard, et que la difficulté diminue puisque plus personne ne la mine.

Il s’agissait donc d’un non événement. Une fois que les mineurs d’Ethereum ont eu connaissance de l’annulation du Hard Fork, ils ont mis à jour leurs clients, au fur et à mesure que l’information se propageait. Les quelques blocs minés sur Ethereum Constantinople n’ont donc rien d’anormal, et cette chaîne s’est arrêtée très rapidement.

PARTAGER
Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

2 Commentaires

  1. Attention à vérifier vos sources (et à regarder de plus près les sites que vous consultez) : la soi-disant chaîne forkée s’est arrêtée après… 8 blocs. Un non événement total, qui vient sans doute d’un simple délai de mise à jour par un pool de minage.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici