Ethereum Classic ETC

Ethereum Classic : le hard fork Phoenix prévu pour début juin

Trading du CoinTrading du Coin

Ethereum Classic est la blockchain originelle d’Ethereum, séparé à la suite du “DOA hack” en juin 2016. Seulement quelques mois après son hardfork Agartha, Ethereum Classic s’apprête à remettre le couvert avec Phoenix. 

Phoenix arrive à grands pas

Il ne reste plus que 2 semaines avant le lancement du hard fork Phoenix sur la blockchain d’Ethereum Classic. Le déploiement du hard fork est prévu pour le 2 juin, plus exactement au bloc 10 500 839 de la blockchain ETC.

À ce moment là, Phoenix sera déployé après avoir été hautement testé durant 4 mois sur deux testnet différents et à travers divers logiciels clients.

Ce hard fork permettra d’intégrer les améliorations apportées au protocole par la mise à jour Istanbul, introduite par la fondation Ethereum.

Sans entrer dans les détails de ces améliorations, celles-ci apporteront des améliorations sur deux points centraux :

  • L’interopérabilité : permettre de rentre interopérables les différents clients ETH et ETC, ainsi que les différents testnets.
  • L’immutabilité : s’assurer que les ajouts faits à l’EVM n’impactent pas le fonctionnement des smart contracts déjà existants.

Ethereum Classic bientôt dans la DeFi ?

En plus de son hard fork, les choses continuent d’évoluer du côté d’Ethereum Classic. En effet, le projet a récemment annoncé un partenariat avec ChainBrigde, solution spécialisée dans l’interopérabilité des blockchains.

Ainsi, grâce à ce partenariat, le réseau Ethereum Classic sera en mesure de se connecter aux réseaux Ethereum et Cosmos par le biais de ChainBridge.

« ChainBridge permettra aux utilisateurs de verrouiller leur ETC et de transférer leur valeur sur Ethereum, où le pont créera des ETC synthétiques. Ces, ETC pourront alors interagir avec l’écosystème DeFi sur Ethereum comme l’utilisateur le souhaite » statue l’annonce.

Une fois mis en place, il faudra cependant attendre que les différentes plateformes DeFi ajoutent le support de l’ETC synthétique émis par ChainBridge.

Alors que son alter ego s’enlise dans Ethereum 2.0, Ethereum Classic continue de faire son bout de chemin. Les mineurs n’ont à présent plus qu’à s’assurer que leur client soit à jour et attendre le déploiement du hard fork.

Renaud H.
Étudiant ingénieur en software et en systèmes distribués, crypto-enthousiaste depuis 2013. Touche à tout, entre mining et développement, je cherche toujours à en apprendre plus sur l’univers des cryptomonnaies et à partager le fruit de mes recherches à travers mes articles.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici