Vitalik Buterin Ethereum

Ethereum 2.0 : Serenity et le potentiel retrait de Vitalik Buterin

Trading du CoinTrading du Coin

Nous avions vu que, malgré le report de l’implantation du hard fork Constantinople début 2019, la recherche et développement continuait de plus belle pour Ethereum (ETH) avec notamment des prototypes de transactions privées par ZKP (zero-knowledge proof) de Ernst and Young. Désormais, nous en apprenons un peu plus sur l’avancement de Serenity, cet Ethereum 2.0, ainsi que sur la distance que souhaite prendre Vitalik Buterin, notamment médiatique.

[coin-widget id=ethereum]

Serenity : quand le réseau Ethereum passera en version 2.0

C’est lors de la DevCon4 à Prague, réunissant les développeurs du réseau Ethereum (et dont vous pouvez trouver les résumés ici (Day 1) et ici (Day 2)), que nous avons eu droit à un aperçu de l’avancement de Serenity.

D’après Financemagnates, Vitalik Buterin, co-fondateur d’Ethereum, a d’abord rappelé que Serenity sera une « combinaison de plusieurs fonctionnalités », parmi lesquelles le Sharding, Casper et EWASM.

Le but du Sharding est de découper les validations de transactions par blocs sur le réseau ETH, traités simultanément en parallèle, pour permettre de démultiplier le nombre de transactions par seconde.

Casper permettra quant à lui d’implémenter une première version de Proof-of-Stake (PoS, ou preuve de participation) sur le réseau ETH. Sa dernière version, Casper FFG, combine une preuve de travail (PoW, Proof-of-Work) et une preuve de participation : le PoS deviendrait le mécanisme de validation de base des blocs, et les validations par PoW ne se produiraient plus que tous les 50 blocs, pour préserver au mieux l’intégrité de la blockchain Ethereum.

Vitalik Buterin précise à ce sujet, qu’ainsi :

« La chaîne de PoS serait au courant des hachages [calculs de validation] de blocs de la blockchain de PoW. Vous seriez en mesure de déplacer les ethers depuis la chaîne de PoW dans la chaîne de PoS ».

Quant au lancement de Serenity, il est resté volontairement vague :

« Le lancement est fondamentalement l’étape que nous attendons tous, sur laquelle nous travaillons depuis quatre ou cinq ans, et c’est une étape qui n’est vraiment plus si lointaine que ça ».

Vitalik Buterin souhaite prendre du recul sur son projet

On vient de le voir ci-dessus avec la communication sur Serenity, Vitalik Buterin est le point central d’Ethereum. Le co-fondateur du projet en est pour ainsi dire son incarnation physique, tellement on associe l’un à l’autre.

Mais pour que sa création réussisse au mieux, Vitalik estime qu’il doit commencer à prendre du recul, notamment médiatique, vis-à-vis de la vie du réseau ETH.

D’après TechnologyReview (média du MIT américain), le co-fondateur d’Ethereum estime qu’il est important qu’il prenne une part médiatique et une implication dans le projet moindre, car pour lui, c’est « un élément nécessaire à la croissance de la communauté ».

Il précise que « c’est quelque chose qui, à mon avis, est vraiment important pour que l’écosystème puisse prospérer et devenir plus décentralisé » et que la réduction de son influence sur le réseau ETH est « une chose sur laquelle nous faisons énormément de progrès ».

Ethereum est ainsi en pleine transition à plus d’un titre. Entre les avancées de Serenity et la mise en retrait progressive de Vitalik Buterin, la blockchain ETH a de nombreux défis qui l’attendent prochainement.

Source : Financemagnates || Image from Shutterstock

Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Poster un Commentaire

avatar