Chine blockchain

Chine : un fonds de 150 millions $ pour subventionner les blockchains

Trading du CoinTrading du Coin

Le récent discours du président Xi Jinping a enflammé la Chine par son enthousiasme pro-blockchain. Dans cette nouvelle crypto-frénésie chinoise, il n’est presque pas surprenant d’apprendre que les autorités de la grande ville de Guangzhou vont alimenter un fonds d’investissement de 150 millions de dollars dans des projets de cryptomonnaies.

C’est Dovey Wan, cofondatrice du fonds d’investissement crypto Primitive Ventures, qui a relayé l’information donnée par le journal financier chinois Caijing.

Dans un fil de discussion sur Twitter, Dovey Wan commence par expliquer :

« Le gouvernement local de Guangzhou vient d’annoncer un financement gouvernemental de 1 milliard* de RMB (soit environ 150 millions de dollars US) consacré à la “subvention de la blockchain” pour les “projets les plus éminents de blockchains”. (…) Je crois que tous les autres gouvernements locaux suivront, le total des capitaux de ces subventions pourrait être massif ».

*(il s’agit bien de 1 milliard de renminbis, et non de 10, Dowey Wan le corrige dans un tweet suivant)

Les autorités de Guangzhou prévoient de sélectionner deux projets chaque année pour l’octroi de ces subventions : les projets de blockchains publiques (mais sans token, ce qui est rare, voire inexistant ?) auront droit jusqu’à 1,5 million de dollars, et les blockchains privées jusqu’à 500 000 $.

À cela devraient s’ajouter des subventions de 100 000 $ par entreprise, pour 20 projets de services liés au secteur blockchain. De même, les applications décentralisées (dApps) dédiées aux services publics pourront se voir subventionner à hauteur 1,5 million de dollars.

Nul ne sait encore l’ampleur que va prendre la “fièvre blockchain” qui semble s’être emparée de la Chine. Mais une chose est sure : l’impact qu’elle aura au sein des autres gouvernements du monde risque d’être aussi important que l’annonce du Libra de Facebook, si ce n’est plus.

Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Poster un Commentaire

avatar