Brave-browser

Le navigateur internet Brave dépasse les 10 millions d’utilisateurs !

Trading du CoinTrading du Coin
4.4
(16)

Le projet Brave, et son navigateur internet axé sur la protection de la vie privée, ont déjà fait un sacré chemin depuis leur lancement. Brendan Eich, le fondateur de Brave (mais également de Firefox), peut en effet se féliciter de voir que désormais plus de 10 millions d’utilisateurs sont actifs chaque mois sur le navigateur crypto-friendly.

To the Moon

Dans une publication parue ce 5 décembre, l’équipe de Brave annonce fièrement avoir franchi la barre symboliques des 10 millions d’utilisateurs réguliers (avec une connexion au moins une fois dans le mois).

La base mensuelle d’utilisateurs n’a cessé de croître depuis un an, pour passer ces deux derniers mois de 8,7 millions d’utilisateurs actifs en octobre, à 10,4 millions à la fin novembre.

De même, le nombre d’utilisateurs actifs quotidiennement est en constante augmentation : il a même triplé au cours des 12 derniers mois, pour atteindre les 3,3 millions d’utilisateurs en moyenne chaque jour, comme on peut le voir dans le graphique ci-dessous.

Nombre d’utilisateurs quotidiens sur le navigateur Brave

Il faut noter que depuis le lancement de la version 1.0 de Brave ce 13 novembre 2019, le système de récompense Brave Rewards est également disponible sur smartphone iOS, en plus de ceux sous Android (et sur PC bien sûr).

Rappelons brièvement que Brave Rewards permet aux utilisateurs du navigateur de toucher quelques dixièmes de la crypto BAT (Basic Attention Token) dès qu’ils acceptent de voir s’afficher une publicité (ce qui reste totalement optionnel).

Brave

Le crypto-navigateur poursuit donc son bonhomme de chemin, et rien ne semble lui résister. De là réussir à prochainement venir challenger son concurrent Opera, qui s’est lui aussi mis aux crypto-paiements mobiles en cours d’année ?

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne 4.4 / 5. Nombre de votes : 16

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici