La cryptomonnaie qui se joue de l’or ? Ce rapport sur eGLD fait du bruit !

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance

Dans un rapport rendu public par le cabinet Picolo Research, le projet eGLD est passé au peigne fin. Fondamentaux, Tokenomics, analayse de prix : découvrons ensemble les raisons de l’enthousiasme qui entoure l’initiative de Beniamin Mincu.

Cet article promotionnel vous est proposé en collaboration avec eGLD.

Technologie et communauté

La guerre est ouverte ! Malgré un leadership jusqu’ici indiscutable, Ethereum fait face à une concurrence de plus en plus acerbe. En effet, malgré une communauté de développeurs extrêmement fournie, la congestion du réseau pose une nouvelle fois question, lors de ce cycle haussier totalement fou.

Dans l’attente de ETH 2.0, eGLD ( Elrond ) pourrait bien tirer son épingle du jeu selon Picolo Research. Grâce à un protocole aux attributs techniques sur le papier supérieur, les capacités de scalabilité de eGLD semblent bien plus à même de satisfaire une manne d’utilisateurs importante.

En plus de l’avance technologique, il est estimé que l’effet de réseau qu’a su générer Beniamin Mincu est bien réel. En effet, c’est une communauté nombreuse, dépassant les projets Polkadot, Near & Algorand, sur laquelle eGLD peut s’appuyer.

“Le réseau principal d’Elrond n’a que 140 jours et a déjà dépassé 1,2 million de transactions sur plus de 80,000 comptes. A titre comparatif, Hedera Hashgraph, qui a lancé son réseau principal en septembre 2019, compte environ 81,000, Polkadot autour de 56,000 et NEAR environ 6,000 comptes actifs (portefeuilles)”

Extrait de l’étude menée par Picolo Research

Une offre de staking décisive

eGLD est un réseau à preuve d’enjeu (POS). Ce sont donc des validateurs qui mettent sous séquestre leurs jetons, afin de sécuriser le réseau. Cet effort est récompensé en tokens eGLD. Alors qu’un nombre important de projets ont décidé d’opter pour un système économique inflationniste, uniquement 31,415,926 eGLD seront à jamais disponibles (cf. article tokenomics).

Alors que 55% de l’offre disponible a déjà été mise sous séquestre, le cabinet Picolo Research estime que cet élément témoigne de la confiance hors norme qui anime les validateurs du projet. De plus, il semblerait que l’offre de staking soit l’une des plus généreuses du marché.

“Les options de récompense sont nettement plus élevées que pour les autres blockchains. Combiné à la forte demande d’actifs de mise en gage, nous prévoyons que l’offre en circulation effective diminuera considérablement, créant ainsi un choc sur l’offre disponible”

Extrait de l’étude menée par Picolo Research

Maiar, la killer app ?

Avec une liste d’attente de 180,000 utilisateurs, peu d’applications ont crée autant d’engouement dans la cryptosphère. En effet, celle-ci permettra d’envoyer et recevoir des paiements de manière instantanée dans le monde entier, uniquement avec un numéro de téléphone.

Maiar deviendra le moyen le plus simple d’interagir avec l’écosystème Elrond et permettra aux utilisateurs d’acheter, de stocker, de mettre en jeu, de prêter et dépenser des jetons eGLD. eGLD

Extrait de l’étude menée par Picolo Research

C’est donc une application totalement décentralisée qui vient concurrencer les géants Paypal et Venmo. A la différence de ces derniers, les utilisateurs auront le contrôle total des fonds présents sur leurs portefeuilles.

Positionné à la 47ème place des capitalisations crypto, eGLD se détache grâce à sa communauté ultra active, un système économique unique, et une application décentralisée très attendue. L’analyse faite par Picolo Research prétend d’ailleurs que, la valeur d’un tel projet est encore sous estimée.

Josselin A.

Auteur

Finance décentralisée, Souveraineté monétaire, Géopolitique. Twitter: @SweetGold9

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017- 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER