La cryptomonnaie de Facebook s’assure le soutien de Coinbase et Paxos (USDP)

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance

Le wallet made by Facebook débarque – Le projet crypto de Facebook a connu moult changements depuis l’annonce du stablecoin Libra et de son wallet Calibra en juin 2019. Renommés respectivement « Diem » et « Novi », ces projets se sont également un peu éloignés, sans disperser la hargne des régulateurs financiers de la planète. Toujours est-il que le développement du wallet Novi suit son cours, et que 2 géants du secteur crypto semblent désormais lui prêter main-forte.

Facebook et sa crypto : une histoire pleine d’obstacles

Comme de premiers éléments semblaient l’annoncer en août dernier, le wallet Noviqui doit servir de support au stablecoin Diem initié par Facebook – est en bonne voie pour être opérationnel.

Le chemin jusque-là n’a pourtant pas été simple, car l’hégémonie du réseau social à travers le monde, avec ses près de 3 milliards d’utilisateurs, avait immédiatement provoqué une levée de boucliers des États et des régulateurs économiques à l’évocation de la création de sa propre cryptomonnaie.

La crainte d’une déstabilisation monétaire de leur économie, engendrée par cette potentielle monnaie émise et dépendante d'une entreprise privée, avait mis de nombreux bâtons dans les roues du géant de la part des gouvernements et de leurs organismes de surveillance.

Plus de 2 ans après, le projet semble toutefois sur le point de voir le jour, puisque la phase d'essai pilote de Novi va enfin commencer, grâce à l’appui des géants crypto Coinbase et Paxos.

>> Marre de rater les pépites ? Le JDC vous offre un pass VIP pour une IEO prometteuse <<

Le wallet Novi fait ses débuts, mais sans Diem pour le moment

Ainsi que le rapporte notamment Cointelegaph, Facebook a lancé ses premiers tests de Novi grâce aux capacités de cold wallet (stockage hors ligne) de Coinbase Custody pour la gestion des clés privées.

À partir du mardi 26 octobre, un petit nombre d’utilisateurs pourra télécharger l'application smartphone du wallet Novi pour les appareils sous iOS ou Android. Ils pourront ensuite créditer leur portefeuille numérique, via une carte bancaire, avec des USDP, c’est-à-dire le stablecoin du dollar émis par Paxos.

En attendant une éventuelle arrivée de Diem, l'USDP aurait été choisi par Facebook pour ses qualités importantes en matière de respect des réglementations et de protection des consommateurs.

« La phase pilote permettra d'évaluer le fonctionnement de base du wallet [Novi] et de présenter ses capacités opérationnelles, en particulier celles qui concernent le service clientèle et la conformité. Novi est également conçu pour être interopérable avec d'autres portefeuilles numériques. (…) Nous avons l'intention de lancer Novi avec Diem, dès que ce dernier aura reçu l'approbation réglementaire et qu'il sera opérationnel. »

Cette fois, Facebook semble bien sur la dernière ligne droite pour lancer son propre écosystème de cryptomonnaie. Sachant que les stablecoins sont actuellement le sujet de préoccupation numéro 1 des organismes de régulation, le réseau social n’a toutefois pas le droit à la moindre erreur.

Auteur

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017-2021 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER