Malgré la violente chute (-40 %) d’Ethereum (ETH), les zinzins de Wall Street veulent leur ETF

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance
pub

Un énième dossier ETF déposé chez la SECLa Securities and Exchange Commission (SEC) est continuellement assaillie par différentes entreprises qui veulent lancer leurs fonds négociés en Bourse (ETF) aux États-Unis. Et bien qu'elle distribue refus sur refus, c'est au tour de WisdomTree de faire sa demande pour la création d’un ETF Ethereum.

La meilleure porte d’entrée à l’ETH ?

Le gestionnaire d’actifs spécialisés dans les produits d’investissements, WisdomTree, a déposé une demande auprès de la SEC pour la création d’un ETF Ethereum. Ce dernier permettra aux clients de WisdomTree de s’exposer à l’ether sans avoir à en détenir. Les traders et les investisseurs pourraient alors miser sur l’ETH en le traîtant comme une action ordinaire qui sera listée sur l’exchange BZX du Chicago Board Options Exchange (CBOE). A travers ce projet, WisdomTree suit les traces de VanEck qui avait également déposé une demande pour un ETF Ethereum.

Ethereum face aux dollars.

Les ethers détenus par le fonds seront évalués quotidiennement, selon le CME CF Ether-Dollar – qui est une valeur calculée de manière indépendante et basée sur l'agrégation des flux de transactions exécutées sur les principaux marchés spots.

Pour les partisans d’un ETF Ethereum, ce fonds est particulièrement pertinent, car il permet de contourner les obstacles classiques quant à l’adoption de l’ether : la difficulté de prise en main de la blockchain et des wallets, les frais de transaction élevés ainsi que la réglementation fiscale pas forcément toujours très claire.

Au nom de la SECurité des investisseurs

Les Etats-Unis accusent un retard dans le domaine des fonds négociés en Bourse basés sur les cryptomonnaies. En effet, les traders et les investisseurs au Brésil et au Canada peuvent déjà profiter de leurs ETF Bitcoin.

En réalité, la SEC prend tout son temps pour se prononcer sur les demandes récentes qui lui ont été adressées, quant à la création d’un ETF BTC et d’un ETF ETH. La réticence du régulateur financier s’expliquerait en partie par l’incapacité des demandeurs à rassurer sur la sécurité de leurs fonds.

Mineur d'Ethereum (ETH)

En outre, lors de la conférence Consensus 2021 de CoinDesk, la commissaire de la SEC, Heister Pierce, a indiqué que la problématique majeure sur les Bitcoin ETF était surtout de savoir si les investisseurs sont lésés en étant obligés de sortir du cadre traditionnel des valeurs mobilières pour investir dans les cryptos.

La SEC se penche actuellement sur 2 demandes de création d’un ETF Bitcoin. Ainsi, peut-on encore avoir espoir en une décision favorable ou la SEC préfèrera-t-elle encore une fois botter en touche ? Pour rappel, l'ether avait déjà atteint un ATH au-dessus des 4 000 dollars, mais se négocie à 2 600 dollars au moment d'écrire ces lignes. En outre, le contexte post-krach actuel est loin de jouer en faveur des ETF.

Auteur

Fan de Bitcoin, in love de Litecoin, amie d'Ethereum, j'ai une tendance marquée à friendzoner les shitcoins dont le seul projet d'avenir est de vous délester de vos rêves de prospérité ! J'essaie de n'être maximaliste de rien, je recherche plus les convergences entre ancien et nouveau monde Apprentie-mineuse à mes heures :-)

Votre email ne sera pas publié. En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

*

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017-2021 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER