Ripple (XRP) face à la vindicte populaire – 6 000 holders prêts à en découdre devant la SEC

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance

De procès en procès pour Ripple ? – C’est une véritable petite armée d’investisseurs en colère qui a tenté de rejoindre le combat de la Securities & Exchange Commission (SEC) dans ses accusations envers Ripple Labs et son XRP. Mais pour l’instant, ils semblent gentiment avoir été conviés à « prendre un ticket » et attendre leur tour.

Des acquéreurs de XRP excédés

Ce 14 mars, l’avocat et possesseur de XRP, John Deaton, du cabinet juridique Deaton, a annoncé le dépôt d’une motion pour participer à la plainte de la SEC contre Ripple Labs. Cette demande concerne l’avocat lui-même, ainsi que plus de 6 000 possesseurs du jeton interbancaire.

D’après un communiqué du principal intéressé, les détenteurs de XRP auraient subi des pertes de 15 milliards de dollars dans les jours qui ont suivi l'annonce de poursuites contre Ripple par la SEC, le 22 décembre dernier.

Investisseurs dégoutés qui crient et se plaignent du Ripple (XRP)

En effet, le gendarme financier US avait fini ce jour-là (après des années d’hésitation) par accuser la société d’avoir émis illégalement une valeur mobilière (securities) : son jeton XRP.

John Deaton et ses camarades détenteurs avaient déjà lancé une pétition en janvier, demandant à ce que leurs propres XRP – achetés sur des crypto-bourses – soient différenciés et dissociés de la menace qui pèse sur les XRP vendus par Ripple et ses 2 dirigeants, Christian Larsen (président exécutif) et Bradley Garlinghouse (CEO).

Mais cette fois, les holders de XRP vont plus loin, en demandant à être représentés distinctement de Ripple, dans son procès à venir avec la SEC :

« Compte tenu (…) de la position de Ripple, selon laquelle les détenteurs de XRP ne peuvent pas compter sur les efforts de Ripple pour protéger leurs intérêts dans cette affaire, et la nature de la défense de Ripple, l'intervention des détenteurs de XRP est nécessaire. »

Un refus qui arrange tout le monde, sauf les détenteurs lésés du XRP

Cette tentative pour intervenir des possesseurs du jeton de Ripple aura été de courte durée, puisque la juge de la Cour du District Sud de New York, Analisa Torres, a d’ores et déjà rejeté leur demande. La motion a toutefois été rejetée sans préjudice, ce qui permettra aux investisseurs du XRP de déposer une nouvelle demande.

La cryptomonnaie XRP de Ripple brûle dans les flammes de l'enfer

De leur côté, les détenteurs de jetons XRP, qui ne se considèrent pas représentés pas Ripple, pourraient ne pas avoir leur mot à dire dans l’affrontement judiciaire entre la SEC et Ripple. Malgré tout, cela arrangerait sans doute ces 2 derniers camps, en leur évitant des complexités supplémentaires liées à l'arrivée d’une troisième partie sur le ring.

En tout cas, Ripple et son XRP semblent être loin de voir la fin du tunnel. Si, par malheur, la SEC venait à réussir à faire classer le jeton interbancaire comme securities, Ripple risque d’avoir bien plus que 6 000 investisseurs en colère sur le dos.

Auteur

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017-2021 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER