Raydium(RAY) transcende la finance décentralisée : deux nouveautés qui font du bruit

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance

Raydium est un automated market maker (AMM) bâti sur la blockchain Solana. Cette plateforme DeFi combine les liquidités apportées par ses utilisateurs avec celles des plateformes d'échange décentralisées (DEX) de l'écosystème Solana, comme Serum.

Un mois et demi après son lancement, Raydium continue d'évoluer et ajoute de nouvelles fonctionnalités à sa plateforme. L'équipe a notamment scellé d'importants partenariats lui permettant d'étendre son offre de farming.

Le farming sur Raydium

Pour apporter des liquidités sur Raydium, rien de plus simple. Il vous faut un wallet Solana fonctionnel où se trouvent les jetons que vous désirez placer dans les pools de liquidités. Rappelons qu'il existe maintenant une version native de l'USDT sur Solana. Ainsi, si vous souhaitez transférer de l'USDT sur un wallet Solana, vous pouvez retirer vos USDT depuis FTX sans frais.

Une fois votre wallet approvisionné en quantités suffisantes, il faut le connecter à Raydium. Le bouton “Connect wallet” est en haut à droite.

Si je souhaite, par exemple, “farmer” la paire RAY-USDT, il me faudra apporter la même quantité de tokens de l'un et de l'autre. Dans l'onglet “Liquidity” de l'interface de Raydium, j'ajouterai mes RAY et mes USDT :

Raydium - Ajouter des liquidités

Un fois la démarche effectuée (il faudra confirmer la transaction), l'apport de ces liquidités me donne droit à des LP tokens (liquidity provider tokens). Ces jetons permettent de tracer les liquidités apportées au sein du pool.

Raydium - Liquidity

Il faut ensuite retourner dans l'onglet “Farm“, cliquer sur “Stake LP” et verrouiller ces jetons pour toucher les dividendes.

Une fois la transaction confirmée, le farming débute. Les dividendes s'afficheront dans le champ “Pending reward“.

Les Fusion Pools sur Raydium

Ces nouveaux pools de liquidités sont dédiés à ces projets dynamiques et ambitieux, développés sur la blockchain Solana. Raydium permet de fournir la liquidité nécessaire à leur croissance.

Bonfida (FIDA)

Bonfida est une plateforme d'échange décentralisée construite sur le protocole Serum. Nous l'avions prise à titre d'exemple dans l'article consacré à l'utilisation des DEX propulsés par Serum. Son interface graphique est intuitive, semblable à celle d'un exchange centralisé. Bonfida propose différents produits qui permettent à l'utilisateur de rejoindre l'écosystème Serum/Solana. Il y a son DEX bien entendu, mais aussi une API permettant d'accéder aux transactions on chain sur Serum, ou encore un bot de trading avec intégration native de Trading View.

Le jeton utilitaire du projet, le FIDA, permet à ses détenteurs d'interférer avec la gouvernance du protocole. Il est nécessaire pour accéder à certains produits de Bonfida (comme le bot) et son staking apporte d'autres avantages.

L'interface de trading du DEX de Bonfida.

Kin (KIN)

Kin est une cryptomonnaie dont les fonctionnalités natives permettent d'échanger facilement de la valeur à travers différentes applications, tout en incitant économiquement leurs participants. Sa base d'utilisateurs a connu une forte croissance car plusieurs apps du Google Store intègrent désormais Kin, comme Rave, Blockgames ou Kik.

Maps.me (MAPS)

Maps.me est le leader mondial des applications offline de cartographie et de voyage. L'app enregistre 140 millions de téléchargements au compteur en 9 ans et propose désormais son token. En effet, sa version 2.0 intègre plusieurs services de finance décentralisée. Ses utilisateurs peuvent ainsi stocker de la valeur, et en échanger via 35 monnaies fiat et même les métaux précieux. Le MAPS confère des avantages à ses détenteurs comme des frais réduits, de meilleurs taux, des avantages pour certains événements, un meilleur positionnement dans les résultats de recherche pour les entreprises, etc.

Oxygen (OXY)

Oxygen est un protocole DeFi offrant des services de courtage similaires à ceux que l'on peut retrouver dans le monde financier classique. On peut générer des intérêts en apportant des liquidités au protocole, emprunter de pair-à-pair et faire du trading sur marge directement à travers les pools d'Oxygen. Bien entendu, Oxygen utilise Solana pour sa rapidité et le carnet d'ordres on chain de Serum. L'OXY est son token de gouvernance.

Le dual yield (double intérêt)

La nouveauté de Raydium, c'est que les fournisseurs de liquidités sur les Fusion Pools ne sont pas seulement récompensés en RAY : ils perçoivent également des intérêts dans le token du projet choisi. Les taux sont disponibles dans l'onglet “Fusion” de Raydium.

Raydium Fusion Pools

Comme nous pouvons le voir, les taux d'intérêts ne sont pas identiques : l'APR des tokens propres aux projets partenaires de Raydium est supérieur à celui du RAY. Tous les Fusion Pools à venir ne bénéficieront pas du dual yield, mais si c'est faisable, Raydium offrira cette fonctionnalité.

Grâce à ces partenariats, Raydium étend les possibilités de farming en proposant de nouveaux pools : OXY-RAY, KIN-RAY, FIDA-RAY et MAPS-RAY. Cela permet également à Raydium de mettre en place la fonctionnalité attendue qu'est le dual yield (double intérêt).

Évidemment, ces nouveautés bénéficient à la fois aux utilisateurs de Raydium, mais également à la communauté des projets partenaires, FIDA, KIN, MAPS et OXY. L'écosystème Solana/Serum est en pleine ébullition, et Raydium apporte les liquidités nécessaires à sa croissance. Une expérience utilisateur fluide, des frais infimes : bienvenue dans la finance décentralisée sur Solana.

Auteur

Cofounder @ 8Decimals - Journal du Coin / BitConseil / Trading du Coin

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017-2021 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER