“Le prochain bull run de Bitcoin sera complètement différent” – Les rivaux de Zuckerberg pourraient avoir raison

Trading du CoinTrading du Coin
4.4
(62)

2017 n’était qu’un préliminaire !Les cryptomonnaies et bitcoin semblent se diriger vers un nouveau bull run historique. La confiance qui s’est emparée des acteurs clefs de l’industrie est à son paroxysme, confortée par un environnement propice aux changements systémiques.

Rien de tel pour commencer cet article par un tweet de l’éternel optimiste Cameron Winklevoss, afin d’illustrer la confiance qui règne en ce moment:

” Le prochain bullrun de bitcoin sera totalement différent. Aujourd’hui, les capitaux financiers, humains, infrastructures et projets de qualité sont bien plus importants qu’en 2017. Sans mentionner le spectre de l’inflation que tous les régimes fiat risquent d’expérimenter dans le futur. Attachez vos ceintures !”

On a beau chercher, difficile de le contredire tant les variables récentes dépeignent les prémices d’un nouveau marché haussier.

1. Les institutions en quête d’exposition

Le fonds d’investissement Grayscale atteint encore une fois, un nouveau record historique, et gère maintenant plus de 5,1 milliards d’actifs numériques.

Evolution des fonds gérés par Grayscale depuis son intronisation

Ce fonds d’investissement, spécialisé dans la gestion d’actifs pour les institutionnels et individus fortunés, offre un environnement régulé nécessaire pour cette typologie de spéculateur. La récente recrudescence de ses performances indique que de plus en plus d’investisseurs aguerris franchissent le pas et parient sur bitcoin et ses compères.

Le CEO Barry Silbert, se faisait d’ailleurs une joie de rappeler à ses détracteurs:

“En 2013, tout le monde pensaient que nous étions fou de lancer un fond d’investissement Bitcoin. Et bien … Regardez nous maintenant.”

2. Un environnement régulateur qui se flexibilise

C’est certainement l’événement le plus sous estimé de ces derniers jours:

L’OCC (Office of the Comptroller of the Currency), organisme étatique américain en charge de la régulation du système bancaire, a tout simplement donné le feu vert aux banques nationales, à la détention d’actifs numériques.

Ce changement de paradigme est tellement conséquent qu’il n’est pas encore totalement anticipé par les marchés. Il ouvre la porte à une toute nouvelle classe d’investisseur, autrefois frileuse. Cependant, cette décision va obliger les plateformes d’échanges actuelles à se réinventer si elles veulent pouvoir concurrencer les établissements financiers historiques. 

Les banques sont-elles vraiment prêtes à un tel changement ? Difficile d’y croire tant Bitcoin et les cryptomonnaies font figure d’Ovni dans le paysage des actifs financiers. Ce changement, prenant la forme d’une réelle consécration pour les cryptomonnaies, va à l’encontre des principes de décentralisation, et a grandement fait réagir les plus radicaux.

De plus, si les craintes d’une financiarisation du marché étaient déjà palpables, elles risquent de s’accentuer avec cette décision historique.

3. Les stablecoins ont toujours le vent en poupe

La capitalisation de Tether, leader des stablecoins, n’en finit plus d’augmenter. Les investisseurs situés dans les pays aux incertitudes régulatrices importantes en ont fait leur moyen de transaction favori.

La remise en cause du système dollar, sa faiblesse apparente et la situation chaotique dans laquelle se trouve propulsée les Etats-Unis font craindre une perte de valeur de la monnaie reine sur le moyen terme. Il est donc probable que pour palier cette dévaluation monétaire, le flot d’USDT puisse être réinjecté dans des actifs numériques à potentiel asymétrique, Bitcoin en tête.

4. Des projets enfin crédibles

Soyons clair, la scalabilité des projets crypto est loin d’être actée. Accueillir un flux d’utilisateurs digne de ce nom n’est pas pour demain, mais les progrès réalisés par rapport à 2017 sont dantesques.

Les solutions Lightning Network, Zap, mais aussi le mouvement de finance décentralisée, née grâce à Ethereum (qui déploiera la deuxième version de son protocole prochainement), laissent entrevoir un avenir radieux et une adoption promise depuis si longtemps.

En résumé, toutes les planètes semblent alignées et laissent présager une année 2020 et 2021 haute en couleur pour le marché des cryptomonnaies. Même si un optimisme trop fringant pourrait s’apparenter à une désillusion, les probabilités de réussite et d’adoption n’ont jamais été aussi plausibles.

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne 4.4 / 5. Nombre de votes : 62

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Josselin A.
Finance décentralisée, Souveraineté monétaire, Géopolitique. Twitter: @SweetGold9

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici