Kusama et Ethereum sous la même bannière : le réseau test Moonriver officiellement actif

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance

Déployer des smart contracts au sein d'environnements multiples, voici l'objectif de Moonbeam. En tant que première plateforme compatible EVM (Ethereum Virtual Machine) pour l'écosystème Polkadot, Moonbeam fait la jonction entre les deux univers et promet un avenir “multi-chaîne”. Cependant, le déploiement de code dans un système décentralisé et open-source requiert des garde-fous originaux, dont Moonriver fait désormais partie intégrante.

Une mise au point nécessaire

Pour comprendre l'initiative de Moonbeam et l'implémentation de son réseau parallèle Moonriver, une entrevue du fonctionnement de l'écosystème Polkadot est nécessaire.

Vous avez sûrement eu vent de Kusama (KSM) et de son importance au sein de l'écosystème Polkadot. Ce dernier est en effet assimilé à un “Canary Network” ou un “réseau canari”. L'analogie fait référence aux canaris qui étaient autrefois utilisés dans les mines de charbon, afin de détecter le monoxyde de carbone ou autres toxines pouvant porter atteinte aux mineurs.

asic-ferme-mining-minage-feu-fire-1

En d'autres mots, Kusama est le réseau test de référence pour Polkadot. Il donne la possibilité aux développeurs de déployer sous phase préliminaire, les applications décentralisées de demain. Cette étape intermédiaire permet à la communauté de faire le tri entre les projets jugés viables où non, mais aussi de détecter les erreurs critiques pouvant ébranler les produits finaux.

Maintenant le rôle de Kusama assimilé, il va de soi que les applications créées sur Moonbeam ne pouvaient outrepasser cet intermédiaire. En tant que plateforme de contrats intelligents compatible EVM et pensée pour Polkadot, Moonriver fait office de chaîne parallèle à Moonbeam, conçue pour lier les ébauches d'applications décentralisées directement à Kusama.

Une quatrième étape officielle

L'équipe de Moonbeam a décomposé le développement de Moonriver au sein de 4 phases. Les 3 premières phases, lancées à partir du 9 juillet de cette année, étaient concentrées sur la gouvernance du projet et l'introduction d'une décentralisation totale. Ce jeudi 26 août s'est déroulée la phase finale du déploiement de Moonriver, les utilisateurs peuvent désormais transférer leurs fonds, participer au staking, activer des smarts contracts, mais aussi collecter les récompenses liées au précèdent “crowdloan”.

En effet, ce “crowdloan” (levée de fonds communautaire) est la preuve que Moonbeam est avant tout un projet populaire. Pour faire naître le réseau parallèle Moonriver, 5977 contributeurs avaient mis sous séquestre l'équivalent de 205,935 Kusama (KSM), en guise de soutien à l'initiative. Ils se verront distribuer des tokens MOVR en échange de leur participation.

Avec le réseau Moonriver en activité, les développeurs de smart contracts utilisant Solidity peuvent désormais tester leurs applications sur Polkadot en un temps record. En plus de ce déploiement rapide, ils peuvent modifier l'architecture des applications simultanément, et peaufiner les lignes de leurs codes en temps réel.

Les initiatives ayant pour objectif d'attirer une manne conséquente de développeurs se situent au cœur du développement stratégique des différents protocoles d'infrastructure. Moonbeam œuvre de son côté, pour un avenir multi-chaîne, ou la limite des langages programmatiques ferait partie du passé.

Auteur

Finance décentralisée, Souveraineté monétaire, Géopolitique. Twitter: @SweetGold9

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017-2021 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER