Ethereum : ils “perdent” 75 millions de $ d’ETH, leurs clients sont effondrés !

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance

Adieu, chers ethers ! – Nombreuses sont les histoires de particuliers qui perdent l’accès à leurs cryptomonnaies, faute de sauvegarde de leur clé privée. Heureusement, l’usage de clé multi-signature permet d’éviter ce type de désagrément. Encore faut-il sauvegarder lesdites clés !

75 millions de dollars envolés

Le 22 juin, le service de staking StakeHound a publié un article de blog notifiant ses utilisateurs que l’entreprise avait perdu l’accès à ses 38 178 ETH mis en staking sur Ethereum 2.0.

Perte de 38 000 ETH par Stakehound

Ainsi, d’après la publication, le service de garde Fireblocks est mis en cause dans la perte des clés privées permettant d’accéder aux fonds. En réaction à cet évènement, StakeHound a entrepris des poursuites judiciaires à son encontre, au tribunal israélien de Tel-Aviv.

D’après les informations rapportées par Catalist, un des employés de FireBlocks n’aurait tout simplement pas sauvegardé les clés privées permettant d’accéder aux fonds, avant de les supprimer empêchant de fait StakeHound d’accéder aux 38 178 ETH staké sur Ethereum 2.0.

« En bref, une série d'erreurs commises par Fireblocks a causé la perte de 2 clés qui font partie d’une multis-ignature de 3 sur 4, dont les fragments forment la clé de retrait. Fireblocks n'a pas généré ses clés privées dans un environnement de production, n'a pas inclus les clés privées requises pour décrypter leurs 2 parts de clé dans la sauvegarde et a perdu les 2 clés. »

Publication de StakeHound
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est CTA-achat-Bitcoin-BTC-trop-tard.png.

Fireblocks ne se laisse pas faire

De son côté, l’entreprise Fireblocks prétend n’avoir jamais été responsable desdites clés. Dans une publication publiée, suite aux poursuites judiciaires entreprises par StakeHound, la société explique que la sauvegarde des clés ne faisait pas partie du service contracté par StakeHound.

« Les parts de clé créées dans le cadre de ce projet étaient gérées en dehors de la plateforme Fireblocks et ne faisaient pas partie de sa structure de portefeuille de production ou de ses procédures de sauvegarde. »

Publication de Fireblocks

Selon la compagnie, c’était à StakeHound d’effectuer les sauvegardes relatives aux clés. L’entreprise explique également avoir pressé à de nombreuses reprises StakeHound pour effectuer les sauvegardes. 

Ainsi, pendant que les deux entreprises se renvoient la balle pour déterminer à qui incombe la faute, de nombreux utilisateurs ont perdu tout accès à leurs fonds.

Quant à Ethereum 2.0, le réseau se porte pour le mieux. Ainsi, plus de 5,3 millions d’ETH y ont été déposés par des validateurs souhaitant participer au mécanisme de validation des transactions.

Restez classique en commençant dès maintenant à accumuler du bitcoin et des cryptomonnaies et profitez-en pour soutenir le Journal du Coin en utilisant ce lien affilié pour vous inscrire sur une plateforme de référence

Auteur

Ingénieur en software et en systèmes distribués de formation, crypto-enthousiaste depuis 2013. Touche à tout, entre mining et développement, je cherche toujours à en apprendre plus sur l’univers des cryptomonnaies et à partager le fruit de mes recherches à travers mes articles.

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017-2021 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER